Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ariane, succès européen, défi américain"

En savoir plus

Moyen-Orient

Couvre-feu décrété à Tikrit après l'évasion de membres d'Al-Qaïda

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/09/2009

Les forces de l'ordre irakiennes ont instauré un couvre-feu à Tikrit, au nord de Bagdad, après l'évasion de 15 prisonniers membres d'Al-Qaïda. Un important dispositif de recherche a été déployé pour retrouver les fugitifs.

REUTERS - Les autorités irakiennes ont imposé le couvre-feu jeudi à Tiktrit, ancien fief de Saddam Hussein à 150 km au nord de Bagdad, après l'évasion la veille d'une quinzaine de membres d'Al Qaïda d'une prison de la ville.


Des recherches ont été lancées pour retrouver les fuyards, dont certains attendaient leur exécution.


Un évadé a été repris jeudi après-midi mais quinze autres sont toujours en fuite, a précisé la police.


L'un d'eux est Oualid Ayache, dirigeant islamiste accusé d'avoir tué des policiers et des civils à Dhoulouya, dans la province de Salahuddine.

Première publication : 24/09/2009