Accéder au contenu principal
RELIGION

Benoît XVI quitte Prague après une visite de trois jours

Texte par : Dépêche
2 mn

Benoît XVI a quitté la République tchèque après une visite de trois jours. Le pape a profité de son séjour pour dénoncer les méfaits de l'époque communiste et fustiger les maux actuels que sont le "cynisme" et le "relativisme".

Publicité

AFP - Le pape Benoît XVI a quitté lundi Prague pour Rome à l'issue d'une visite de trois jours en République tchèque, pays réputé comme un des plus athés d'Europe, 20 ans après la chute du communisme, a constaté une journaliste de l'AFP.

Son avion a décollé à 16H15 GMT.

"Je suis pleinement convaincu que ce voyage a connu un grand succès et a renforcé les relations entre la République tchèque et le Vatican. Elles sont bonnes et seront sûrement bonnes aussi dans l'avenir", a déclaré le président tchèque Vaclav Klaus, lors d'un bref point de presse à l'aéroport de Prague.

"Je pense qu'une majorité écrasante de citoyens de notre pays sont du même avis", a-t-il ajouté.

Avant son départ vers Rome, le pape a déjeuné au Palais épiscopal à Prague avec les évêques locaux.

Au cours de sa visite, le souverain pontife a dénoncé les méfaits de l'époque communiste et les maux actuels que sont selon lui le "cynisme" et le "relativisme".

Dès son arrivée samedi dans la République tchèque, le pape allemand avait rendu grâce, pour la "libération" du pays et de ses voisins des "régimes oppressifs" du temps de l'Union soviétique.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.