Accéder au contenu principal

Fernando Alonso signe un contrat de trois ans chez Ferrari

Sans surprise, le pilote de l'équipe Renault Fernando Alonso sera au volant d'une Ferrari la saison prochaine. L'Espagnol, qui a signé un contrat de trois ans, remplacera le Finlandais Kimi Räikkönen.

Publicité

AFP - L'Espagnol Fernando Alonso, actuel pilote de l'équipe Renault, s'est engagé pour trois ans chez Ferrari à compter de 2010, a annoncé mercredi la Scuderia.

Alonso, 28 ans, aura comme équipier le Brésilien Felipe Massa, actuellement arrêté après son violent accident au Grand Prix de Hongrie en juillet dernier.

"Nous sommes certains que ces deux grands pilotes formeront la meilleure association possible pour une équipe comme la nôtre", a souligné Stefano Domenicali, le patron de l'écurie italienne.

L'Espagnol remplace le Finlandais Kimi Räikkönen, annoncé partant pour l'écurie McLaren-Mercedes.

"Nous avons décidé d'un commun accord d'interrompre avec un an d'avance le contrat qui me liait à Ferrari jusqu'en 2010, a expliqué le Finlandais, cité par l'agence Ansa. Je me suis toujours trouvé bien avec tout le monde (au sein de Ferrari) et j'en garderai pour toujours d'excellents souvenirs."

"Je suis déçu de quitter une équipe avec laquelle j'ai passé trois années fantastiques et riches de victoires. (...) J'ai réussi à devenir champion du monde en 2007, l'objectif que je m'étais fixé au début de ma carrière", a-t-il cependant ajouté, sans en dire davantage sur sa prochaine destination.

L'Italien Giancarlo Fisichella, actuel remplaçant de Massa, sera quant à lui le pilote de réserve.

Secret de Polichinelle

Le transfert d'Alonso, champion du monde de F1 en 2005 et 2006 avec Renault, était devenu un secret de Polichinelle depuis plusieurs semaines.

Après ses débuts chez Minardi en 2001, son long passage chez Renault (2003-2009) entrecoupé d'une année, marquée par sa rivalité avec le Britannique Lewis Hamilton, chez McLaren-Mercedes (2007), le natif d'Oviedo va désormais conduire la voiture la plus prestigieuse du circuit.

Plusieurs indices laissaient en effet penser que l'affaire allait se conclure.

Les premiers étaient notamment financiers. La banque espagnole Santander, qui a fait ses premiers pas en F1 chez McLaren-Mercedes en 2007, l'année où Alonso signait dans cette écurie, a annoncé lors du Grand Prix d'Italie 2009 à Monza qu'elle se liait avec Ferrari.

Le partenariat, estimé à 40 millions d'euros par an sur cinq ans, servirait entre autres à financer le salaire d'Alonso.

"J'ai toujours aimé Alonso", avait commenté à cette occasion Luca di Montezemolo, le président de Ferrari, "parce qu'il est un excellent pilote, que je surveillais déjà quand il était chez Minardi. Il a gagné des titres. Et j'ai toujours pensé que, tôt ou tard, les grands pilotes viennent chez Ferrari".
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.