Accéder au contenu principal
RD CONGO

Près de 150 personnes décédées dans trois naufrages en septembre

Texte par : Dépêche
2 min

Une nouvelle embarcation transportant une cinquantaine de personnes à son bord a fait naufrage, mardi dernier, en RD Congo. Il s'agit de la troisième tragédie de ce type enregistrée dans le pays au mois de septembre.

Publicité

AFP - Une cinquantaine de personnes sont mortes noyées mardi après le naufrage d'une embarcation sur une rivière de l'ouest de la RD Congo, après deux drames similaires en septembre qui avaient fait une centaine de morts, a-t-on appris vendredi auprès des autorités.

Mardi en début d'après-midi, un bateau qui transportait une centaine de personnes, le Men Exel, a chaviré au confluent des rivières Inzia et Kwilu, dans la province du Bandundu (ouest), selon les autorités fluviales provinciales.

"Les causes du naufrage ne sont pas encore connues, mais il y avait surnombre de passagers. Il y a eu une cinquantaine de morts et autant de rescapés", a déclaré à l'AFP, Patrick Musitungu, commissaire fluvial.

Selon lui, l'embarcation était chargée de sacs de manioc, de maïs et d'arachide, et n'aurait normalement pas dû transporter plus d'une vingtaine de personnes.

Ce drame survient après deux autres naufrages, les 13 et 28 septembre, qui avaient fait respectivement 90 morts sur le fleuve Congo dans la province du Katanga (sud-est) et neuf morts sur une rivière dans le Kasaï oriental (centre).

Le transport fluvial est l'un des plus usités en RDC, qui dispose de plusieurs cours d'eau, dont le plus important est le fleuve Congo, long de 4.700 km.

Les naufrages sont fréquents sur les lacs et rivières du pays, notamment du fait de la surcharge des embarcations -avec un nombre réel non conforme aux données des registres-, le mauvais balisage des voies navigables, l'absence de signalisation des bateaux et l'inexpérience des pilotes. La plupart des embarcations ne remplissent aucune condition de sécurité (gilets, bouées de sauvetages, signalisations lumineuses, etc.).


Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.