Accéder au contenu principal
RWANDA

Accusé de génocide, le "boucher de Butare" a été arrêté en Ouganda

Texte par : FRANCE 24 avec dépêches
2 min

La police ougandaise a arrêté lundi Idelphonse Nizeyimana, considéré comme l'un des principaux artisans du génocide rwandais de 1994. Il est attendu "incessament à Arusha", selon le porte-parole du TPIR, interrogé par FRANCE 24.

Publicité

Ancien responsable militaire rwandais recherché par la justice internationale pour son rôle présumé durant le génocide de 1994, Idelphonse Nizeyimana a été arrêté lundi en Ouganda. Poursuivi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour génocide et complicité de génocide - notamment -, il est accusé d'être un acteur central des massacres perpétrés dans la préfecture de Butare, dans le sud du Rwanda. Il est d’ailleurs surnommé "le boucher de Butare"...

 

Le suspect est attendu "incessamment à Arusha", en Tanzanie, où siège le TPIR, a déclaré à FRANCE 24 Roland Amoussouga, qui en est le porte-parole. "Nizeyimana est inculpé de cinq chefs d’accusation, dont celui de crime contre l’humanité. Selon le procureur, Nizeyimana est à l'origine de la mort d'une reine rwandaise, puisque c’est lui qui a dépêché le groupe de soldats qui l'a exécutée", poursuit celui-ci. Veuve du Roi Mutara III, Rosalie Gicanda était une figure symbolique pour tous les Tutsis.

 

Au moment du génocide de 1994, Idelphonse Nizeyimana était officier de renseignements au sein de l'armée rwandaise. Il était l'un des membres présumés de "l'Akazu" - l'entourage du président de l'époque, Juvénal Habyarimana -, considéré comme l'instigateur et le planificateur de la tragédie.

  

M. Nizeyimana figurait sur la liste des 12 accusés recherchés par le TPIR, dont la plupart se cacheraient en République démocratique du Congo (RDC). Les États-Unis offraient cinq millions de dollars pour sa capture.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.