Accéder au contenu principal
ISRAËL

Le cheikh Raed Salah temporairement banni de Jérusalem

Texte par : Dépêche
2 min

Après avoir été brièvement détenu par la police mardi soir, le cheikh Raed Salah s'est vu interdire l'entrée de Jérusalem pendant un mois. Ce chef islamiste est accusé d'attiser le conflit qui agite les quartiers musulmans de la Ville Sainte.

Publicité

AFP - Un chef islamiste radical, Raed Salah, arrêté mardi par la police pour incitation à la violence à la suite des récents incidents à Jérusalem, a été relâché mais s'est vu interdire l'entrée de la Ville sainte pendant un mois, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Un tribunal de Jérusalem a ordonné la libération de cheikh Salah, un Arabe israélien, quelques heures après son arrestation, mais lui a interdit d'entrer à Jérusalem pendant 30 jours, a précisé une porte-parole du tribunal.

Le leader islamiste avait été arrêté "en raison de ses appels incendiaires au cours des derniers jours et pour incitation à la violence", selon la police.

Il avait été arrêté dans la soirée au cours de heurts dans le quartier arabe de Wadi Joz, à Jérusalem-est (annexée par Israël en 1967).

Raed Salah est le leader de l'aile radicale du Mouvement islamique en Israël, un groupe extrémiste accusé par les autorités israéliennes d'attiser le conflit autour de l'esplanade des Mosquées dans la Vieille ville de Jérusalem.

Plusieurs ministres israéliens ont réclamé la mise hors-la-loi du Mouvement islamique.

Réputé proche des islamistes du Hamas qui contrôlent la bande de Gaza, il a déjà été arrêté à plusieurs reprises et a passé deux années dans les prisons israéliennes.

Raed Salah avait exhorté à plusieurs reprises ces derniers jours les musulmans en Israël et dans les territoires palestiniens à "défendre la mosquée Al-Aqsa" face à Israël.

La police a été déployée en force ces derniers jours à Jérusalem-est après des heurts sporadiques avec des jeunes Palestiniens, déclenchés par le conflit autour de l'esplanade des Mosquées, une poudrière politico-religieuse au coeur de la Ville sainte.

L'esplanade, qui abrite les mosquées Al-Aqsa et du Dôme du Rocher, est le troisième lieu saint de l'islam après La Mecque et Médine. Elle est aussi l'endroit le plus sacré pour les juifs qui l'appellent le Mont du Temple.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.