Accéder au contenu principal

Arrestation de deux Algériens soupçonnés d'être proches d'AQMI

Deux frères de nationalité algérienne présentés comme proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine de la nébuleuse terroriste, ont été interpellés ce jeudi, à Vienne, dans le département de l'Isère.

Publicité

REUTERS - Deux ressortissants algériens soupçonnés d'être liés à Al Qaïda ont été interpellés jeudi matin à Vienne, en Isère, a-t-on appris de source judiciaire.

Il s'agit de deux frères présentés comme proches d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine de la nébuleuse islamiste, précise-t-on de même source.

Ils ont été interpellés par des policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste, indique-t-on de source policière.

"Il appartiendra à l'enquête de démontrer quels étaient les objectifs poursuivis par ceux-ci", a dit le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

"Peut-être l'enquête démontrera que, grâce à ces deux interpellations, le pire a pu être évité", a ajouté le ministre de l'Intérieur, qui s'exprimait à la préfecture de Lyon à l'issue d'une réunion sur le thème de la sécurité.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.