Accéder au contenu principal
RUGBY - H-CUP

Les clubs de rugby français se lancent à l’assaut de l’Europe

3 min

Les six meilleurs clubs français de la saison dernière jouent ce week-end leurs premiers matchs de Coupe d’Europe. Les formations hexagonales n’avaient pas brillé l'an passé. Seul le club de Toulouse avait franchi les phases de poule.

Publicité

 

Poule 1 : Munster à l'horizon pour Perpignan

Perpignan, champion de France en titre, entame sa campagne européenne par un déplacement chez le champion d’Italie et petit poucet de la poule, le Benetton Trévise. Mais le faux pas est toutefois interdit aux Catalans s'ils veulent atteindre les quarts de finale. Les prochains rendez-vous, face aux Anglais de Northampton, vainqueurs du Challenge européen, et surtout face aux Irlandais du Munster, demi-finalistes l’an passé, s’annoncent en effet nettement plus compliqués.

Poule 2 : Biarritz veut confirmer son bon début de saison

Biarritz, fort de cinq succès consécutifs en Top 14, se déplace d’entrée à Glasgow. Le club écossais, vainqueur de Toulouse dans la ville rose l’an passé, sera sans doute le rival le plus sérieux des Biarrots dans cette poule. Sur le papier, les deux clubs ne devraient en effet pas avoir de difficulté à se défaire de Gloucester, déserté pas ses vedettes à l’intersaison, et des Newport-Gwent Dragons, la plus faible des provinces gallois.

Poule 3 : Clermont attend son année

Comme lors des deux précédentes éditions, Clermont hérite d’une poule relevée. Les Auvergnats, leaders du Top 14, se mettront en jambe avec la réception des Italiens de Viadana, le match le plus facile sur le papier. Les "Jaunards" devront ensuite briller face aux Gallois des Ospreys, puis contre les Anglais de Leicester, finaliste de la H-Cup et meilleur pack d’Angleterre, pour atteindre les premières phases finales de l’histoire du club.

Poule 4 : Le Stade Français a une carte à jouer

Le Stade Français, battu à trois reprises l’an passé, se retrouve cette année dans une poule largement à sa portée. Les Parisiens reçoivent pour commencer Edimbourg, sans doute leur adversaire le plus redoutable. La province irlandaise de l’Ulster, peu dangereuse hors de ses terres, et les Anglais de Bath, à l’effectif fragilisé par les affaires de cocaïne, restent, eux, largement à la portée du club de la capitale.

H-cup - Poule 5

Poule 5 : Toulouse face à des valeurs en baisse

Toulouse, seul représentant français en quart de finale l’an dernier, aurait pu rêver d'un meilleur départ en Top 14. Mais Cardiff, les Harlequins et Sale ont encore plus mal démarré. Les Gallois, qui ont privés les Toulousains de demi-finales, ont connu un début de saison poussif. Les Londoniens, qui n’ont remporté qu’un match sur cinq depuis la trêve estivale, se remettent encore de l’affaire du faux saignement. Et Sale, premier adversaire des Toulousains, pataugent depuis le départ de leur entraîneur Philippe Saint-André.

Poule 6 : Chaudes retrouvailles avec l'Europe pour Brive

Pour ses retrouvailles avec l’Europe, onze ans après sa dernière participation, Brive effectue un périlleux déplacement chez les Gallois de Llanelli. Et les autres rencontres de la poule  ne s’annoncent pas tellement plus faciles. Les Coujoux, décevants en Top 14, devront en effet affronter les Irlandais du Leinster, champions d’Europe en titre, et les London Irish, finalistes du championnat d’Angleterre.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.