Accéder au contenu principal
BASKET

Orléans se qualifie pour l'Euroligue malgré la défaite

Texte par : Dépêche
2 min

Malgré une défaite à domicile contre les Italiens de Trévise en match retour des éliminatoires, Orléans s'est qualifié pour le tour principal de l'Euroligue. Une belle prouesse pour le club qui évoluait encore en ProB il y a quatre saisons.

Publicité

AFP - Orléans a gagné son ticket chez les grands en se qualifiant pour le tour principal de l'Euroligue malgré sa défaite à domicile face aux Italiens de Trévise 82 à 80 en éliminatoires retour.

Les Orléanais s'étaient imposés à l'extérieur au match aller 82 à 73.

Les vice-champions de France se sont fait très peur lors d'un match à rebondissements. Après s'être assuré un matelas confortable en cours de première période (+9), ils ont failli craquer dans la seconde.

Ayant eu jusqu'à 11 points d'avance, les Italiens ont longtemps été virtuellement qualifiés. Orléans a finalement préservé l'essentiel dans un "money time" à suspense.

L'ailier américain Austin Nichols et l'intérieur français Adrien Moerman ont été les meilleurs marqueurs pour l'équipe du Loiret avec 15 points chacun.

Cette qualification couronne l'ascension fulgurante de l'Entente, un club qui n'a que quinze ans d'âge et qui évoluait encore en ProB il y a quatre saisons.

"Le match a été plus compliqué que mardi. Vu la jeunesse du club, c'est un exploit de s'être qualifié pour l'Euroligue. On a pris la place du grand Trévise", a commenté le vétéran de l'équipe, le meneur Laurent Sciarra.

L'entraîneur Philippe Hervé a souligné que son équipe avait été "dominante trois mi-temps sur quatre sur l'ensemble des deux matches". "On avait fait de la qualif un objectif. On l'a fait et bien fait en montrant une vraie force mentale et une vraie qualité de jeu. Maintenant, dans notre poule, il n'y a que des prétendants au top 8", a dit l'entraîneur Philippe Hervé.

Orléans sera le deuxième représentant français en Euroligue avec Villeurbanne et fera figure de Petit Poucet dans le groupe B du tour principal aux côtés d'Olympiakos, Partizan Belgrade, Malaga, Efes Pilsen Istanbul et Vilnius.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.