Accéder au contenu principal
TRAITÉ DE LISBONNE

La Pologne signe le texte, les Tchèques s'obstinent

Texte par : Dépêche
2 mn

Une semaine après le ratification du traité de Lisbonne par l'Irlande, le président polonais Lech Kaczynski (photo) a paraphé le texte. La signature des Tchèques reste le dernier obstacle à l'entrée en vigueur du traité.

Publicité

REUTERS - Le président polonais Lech Kaczynski a ratifié samedi le traité européen de Lisbonne lors d'une cérémonie retransmise à la télévision.

La République tchèque est désormais le seul pays à ne pas l'avoir ratifié.
Le président polonais avait promis de signer le texte si les Irlandais se prononçaient en sa faveur, ce que ceux-ci ont fait le vendredi 2 octobre lors d'un second référendum, après l'avoir rejeté l'an dernier.

it

Avant d'apposer sa signature, en présence notamment du président de la Commission européenne José Manuel Barroso, Kaczynski, un conservateur eurosceptique, a estimé que l'Union devait rester un ensemble d'Etat-nations souverains ouvert à de nouveaux membres, dont les pays des Balkans et la Géorgie.

Le traité de Lisbonne, censé améliorer le fonctionnement des institutions de l'Union à 27 membres, doit être ratifié à l'unanimité des pays membres pour pouvoir entrer en vigueur.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.