Accéder au contenu principal

L'ONU approuve le rapport Goldstone accusant Israël et le Hamas de "crimes de guerre"

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a adopté une résolution qui approuve le rapport rédigé par le magistrat indépendant Richard Goldstone, qui accuse le Hamas et Israël de "crimes de guerre" lors du conflit à Gaza, en janvier dernier.

Publicité

REUTERS - Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu a repris à son compte vendredi le rapport du magistrat indépendant Richard Goldstone faisant état de crimes de guerre du Hamas, mais surtout d’Israël, lors de leur conflit de l’hiver dernier à Gaza.

Réuni en session extraordinaire depuis la veille à son siège genevois, 25 des membres du Conseil ont adopté une résolution condamnant l’absence de collaboration d’Israël à l’enquête de la commission conduite par le juge juif sud-africain.

Six des membres du Conseil, dont les Etats-Unis font partie, ont voté contre et 11 se sont abstenus.

Le texte demande au Conseil de sécurité de saisir la Cour pénale internationale (CPI) de ce dossier si Israéliens et Palestiniens ne menaient pas eux-mêmes les investigations nécessaires.

Au début du mois, le président palestinien Mahmoud Abbas avait accepté, sous la pression des Etats-Unis, le report au mois de mars d’un texte analogue condamnant Israël, pour son absence de coopération avec la commission d’enquête.

Vilipendé par le Hamas pour « trahison » et critiqué dans son propre camp pour son « erreur politique », Abbas a fait machine arrière et demandé cette réunion extraordinaire du Conseil sur les territoires occupés.

Israël a rejeté le rapport Goldstone, mais le Conseil de sécurité de l’Onu, réuni mercredi à New York, à la demande de la Libye, a fermement invité l’Etat juif a procéder à ses propres investigations sur les accusations figurant dans le rapport.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.