Accéder au contenu principal

1953 : insurrection à Berlin-Est

Allemagne de l’Est, 16 juin 1953. Le mur n’est pas encore construit, mais Berlin est divisée. Une insurrection ouvrière éclate à Berlin-Est pour la première fois depuis la fin de la guerre. Elle est sévèrement réprimée. Jacques Rupnik raconte.

PUBLICITÉ

Toute cette semaine, de lundi à vendredi, Jacques Rupnik, politologue et directeur de recherches à Sciences Po, spécialiste des pays de l’Europe centrale et orientale, nous raconte les signes avant-coureurs de la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989. Le bloc communiste, retranché derrière le rideau de fer, n’a pas été, de 1945 à 1989, un espace homogène et mis au pas.

A travers des sources d’archives de l’époque, Jacques Rupnik revient sur cinq secousses majeures qui ébranlèrent l’Europe de l’Est. 1953 à Berlin, 1956 à Budapest, 1968 à Prague, 1980-1981 en Pologne puis l’arrivée de Gorbatchev à la tête de l’Etat soviétique furent autant d’indicateurs de cette journée du 9 novembre qui marqua, symboliquement, la fin d’un monde.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.