Accéder au contenu principal

Les députés irakiens s'octroient 25 000 dollars par mois

Les parlementaires irakiens ont été généreux envers eux-mêmes : ils ont voté un texte à huis clos qui prévoit un salaire de 25 000 dollars par mois et un passeport diplomatique pour eux et leur famille. L'affaire fait scandale en Irak.

Publicité

L'Irak, un pays en crise ? Pas pour ses députés en tous cas, à voir la série d'avantages matériels qu'ils viennent de s'accorder Les parlementaires ont voté un texte en catimini, en début de semaine, et ils se sont montrés particulièrement généreux envers eux-mêmes.

 
L'affaire scandalise jusqu'au clergé. Dans de nombreuses mosquées irakiennes, les émoluments votés par les députés font l'objet de prêches virulents.
 
Il faut dire que les quelque 275 députés irakiens, toutes confessions confondues, se sont octroyé des privilèges exorbitants. Une indemnité de 25 500 dollars par mois et un passeport diplomatique pour eux et leur famille."Il y a un mois et demi, les députés ont voté à huis clos un texte par lequel ils s'accordent pendant dix ans après la fin de leur mandat une rémunération égale à 80% de leur salaire de député, […] et, à l'instar des ministres, un terrain de 600 m2 sur le lieu de leur choix", a confié à l'AFP le député Baha al-Araji, chef de la commission des lois.
 
Les Irakiens, dont le salaire moyen ne dépasse pas 500 dollars, sont choqués. Uday al-Ebadi, écrivain irakien, dénonce une situation de privilèges : "Les parlementaires déçoivent le peuple irakien. Nous vivons dans des conditions difficiles avec le terrorisme et une situation économique désastreuse, et le peuple veut quelqu'un qui défende ses droits."
  
Mais pour les parlementaires, cette législation est légitime. Ils dénoncent une agitation créée de toute pièce par les médias locaux. "Ces parlementaires ont servi leur pays pendant ces quatre dernières années, des années difficiles. Je pense qu'il méritent vraiment ces privilèges, plus d'un ordre moral que matériel", se défend Mohammed Tamim, député de confession sunnite.
 
Des élections législatives sont prévues le 21 janvier prochain.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.