Accéder au contenu principal
Focus

Les enfants perdus de Pol Pot

Lorsque les Khmers rouges arrivent au pouvoir, ils n'ont qu'une idée en tête: créer un "homme nouveau". Pour cela, plus de 200 000 mariages forcés sont organisés. De ces unions naissent des enfants... Rencontre avec l'un deux.

PUBLICITÉ

Dans ce Focus, Cyril Payen, envoyé spécial de FRANCE 24 à Phnom Penh, explique les traces qu'ont laissé les années du régime de Pol Pot dans la population et l'importance du processus judiciaire actuel.

On ignore combien ils sont. Mais ceux qui ont survécu aux années de plomb du régime khmer rouge sont tous âgés d’une trentaine d’années. Tous sont nés pendant le règne de Pol Pot, entre 1975 et 1979. Ce sont les enfants de l’Angkar - l’organisation khmère rouge -, les bébés issus des 200 000 mariages forcés organisés par les cadres du régime maoïste. Le but : créer un homme nouveau, mi-soldat mi-paysan, et éffacer toutes références aux mariages traditionnels hérités de l’ancien régime "bourgeois et réactionnaire".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.