Accéder au contenu principal
Reporters

Côte d’Ivoire, une élection tant désirée…

Depuis 2005, les Ivoiriens sont dans l’attente d’une élection présidentielle qui ne vient pas. Aujourd’hui l’espoir renaît car tous semblent d’accord pour un scrutin au printemps 2010.

PUBLICITÉ

 

Depuis fin novembre, la liste électorale provisoire est affichée dans plusieurs villes et régions de Côte d’Ivoire, premier signe manifeste d'une élection présidentielle qui se rapproche.
 
A Williamsville, au centre d'Abidjan, c'est l'effervescence autour des tableaux. Les doigts glissent sur les feuilles, chacun cherchant son nom. On se croirait presqu'aux résultats du bac. "Je suis dessus, mon nom est là !", lance un jeune homme aux envoyés spéciaux de FRANCE 24.
 
Depuis la fin du mandat de Laurent Gbagbo en 2005, le scrutin présidentiel a été reporté à plusieurs reprises.
 
Mais si le dernier le rendez-vous électoral du 29 novembre a été manqué, une nouvelle échéance pour la présidentielle est fixée au printemps 2010, dans une période allant de la fin février à début mars.
 
Questions identitaires, luttes internes,  difficultés d’organisation ? Quelles sont les raisons des reports successifs du scrutin présidentiel ? Comment les Ivoiriens vivent-ils cette situation ?
 
Nos envoyés spéciaux Willy Bracciano et François Picard sont allés à leur rencontre. 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.