Focus

En Andalousie, désertification et désolation

"Un tiers de la surface de la planète est affectée par la désertification, ce qui met en danger les moyens de subsistance d'un milliard de personnes." Ainsi parlait Ban Ki-Moon à la veille du sommet de Copenhague. Reportage en Andalousie, région d'Europe la plus touchée par ce phénomène.

Publicité

Pour parler de la désertification, FRANCE 24 reçoit Arnaud Petit, directeur du syndicat agricole européen Copa-Cogeca, et la correspondante de notre chaîne à Madrid, Adeline Percept.

 

Le désert frappe-t-il aux portes de l'Europe ? Près de 30% du territoire espagnol est aujourd'hui menacé de désertification, selon les experts. En cause : le réchauffement climatique et la mauvaise gestion de l'eau par les autorités.

En Andalousie, la région la plus méridionale du pays, l'"africanisation du climat" est devenue une réalité. Depuis 1971, la température moyenne a augmenté de 1,95°C à Séville, selon les données de l'Observatoire météorologique. La région a adopté un plan de lutte contre le réchauffement climatique en 2007. Il n'empêche: le manque d'eau provoque des conflits dans un certain nombre de communes, la sécheresse et les pluies rares mais torrentielles favorisent la salinisation et l'érosion des sols.

FRANCE 24 est allé à la rencontre des agriculteurs de l'Axarquia. Il y a quinze ans encore, cette région montagneuse près de Malaga était très agricole. Aujourd'hui, les agriculteurs sont presque tous partis. Et ceux qui restent sont contraints d'abandonner les cultures traditionnelles, comme l'avocat, pour des cultures beaucoup moins gourmandes en eau, comme les manguiers. Ils n'ont d'autres choix que de s'adapter à un nouveau climat.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine