LIGUE EUROPA

Lille balaie le Slavia Prague et se qualifie pour les seizièmes

Belle performance de Lille qui s'est qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa en dominant le Slavia Prague (3-1) sur sa pelouse. Le tirage au sort du prochain tour se tient ce vendredi.

Publicité

AFP - Lille a logiquement battu le Slavia Prague (3-1) et surtout décroché l'essentiel, la qualification pour les 16e de finale de l'Europa League, lors de la 6e et dernière journée du groupe B, jeudi au Stadium Lille métropole.

Les Lillois ont remporté leur septième victoire continentale de la saison, les deux tours préliminaires compris. Ils terminent à la deuxième place de leur poule derrière les Espagnols de Valence qui ont battu les Italiens du Genoa sur le fil (2-1).

Après deux défaites à l'extérieur à Gênes (3-2) et Valence (3-1), le Losc a confirmé son intransigeance à domicile. Et même s'il est parfois tombé dans la facilité ou a été trop imprécis, sa puissance offensive actuelle a encore payé.

L'aventure en C3, devenu un vrai objectif, continue pour les Lillois, seuls français qualifiés sur les trois engagés (Toulouse et Guingamp sont éliminés). En 16e de finale (tirage vendredi), le club affrontera en février une tête de série et pourrait se retrouver face à la Jvuentus Turin, le Shaktar Donetsk, tenant du titre, ou encore l'AS Rome, parmi les épouvantails en lice .

Cabaye a signé son septième but en huit matches, dont quatre penaltys de suite. Auteur d'une frappe qui avait obligé Romanovs à se détendre pour détourner en corner, le milieu de terrain a ouvert le score en reprenant cette fois ce corner, frappé par Obraniak et mal dégagé par la défense tchèque (25).

La merveille d'Obraniak

Prague, dont le championnat fait relâche jusqu'en février, n'a pas vraiment semblé handicapé par le manque de compétition. L'équipe de Karel Jarolim qui a obtenu le nul contre le Genoa (0-0) n'a manqué l'égalisation qu'à la défaveur d'un arrêt de Landreau sur une reprise de Vlcek (34).

Au contraire, à la réception d'un centre de la droite de Frau, Gervinho, décidément en pleine euphorie, même s'il a été un peu gourmand auparavant, a inscrit son 13e but de la saison, dont cinq en six matches de cette compétition continentale.

Juste avant la pause, Frau, lancé par Mavuba a buté sur Romanovs puis, devant le but vide, sur le poteau (45+2). Vlcek, après une longue ouverture de Grajciar, n'a, lui, pas laissé filer son occasion de réduire l'écart (56), démontrant que le Slavia était décidé à réagir.

Vandam a manqué l'estocade (50). Mais une merveille de frappe enroulée en pleine lucarne opposée d'Obraniak a mis un terme aux espoirs des Tchèques d'arracher le point du nul (80). Lille a ensuite poussé pour réussir un cinquième match avec quatre buts inscrits, mais sans y parvenir.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine