Accéder au contenu principal
Dans la presse

Députés citoyens comme les autres ?

Sur la route de la transparence le chemin est encore long. La polémique autour du patrimoine des élus le prouve. Libération a mené l'enquête ou plutôt la contre-enquête sur les prières dans la rue. Enfin Nicolas Anelka, loin des bleus, continue de faire parler de lui.

Publicité

A la une du Parisien, l'amendement Jacob-copé déclenche un tollé. A droite comme à gauche, ils ne sont pas nombreux à avoir compris pourquoi, le président du groupe UMP à l'assemblée s'est entêté à défendre un amendement visant à alléger les sanctions contre les députés qui frauderaient sur leur déclaration de patrimoine. Même le Figaro ne trouve pas de circonstances atténuantes. Tandis que dans les colonnes de Libération, pour le député PS René Dosière, on bafoue la démocratie.

Libération a mené l'enquête. Ces musulmans qui prient dans la rue le vendredi, sont-ils si nombreux ? Il est clair que non. Ces débordements sur la voie publique ne se produraient que dans une vingtaine de lieux de culte, et ne dureraient pas plus d'une heure. Au delà des clichés, dans le quartier de la Goutte-d'or, à Paris, depuis 10 ans les choses ne se passent pas si mal et la polémique ne prend pas.

A la une du France Soir, le fiasco de la coupe du monde, revient une nouvelle fois sur le tapis. La FFF court après les primes de matchs et les jueurs dans l'ensemble sont prêts à les rendre. Mais Nicolas Anelka ne fait jamais rien comme les autres...

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.