Accéder au contenu principal

Des pirates s'emparent d'un navire avec 25 marins

Des pirates somaliens se sont emparés vendredi soir d'un navire cargo battant pavillon britannique avec 25 membres d'équipage à son bord. L'Asian Glory transportait des automobiles de Singapour vers Jeddah en Arabie Saoudite.

Publicité

AFP - Un cargo battant pavillon britannique, Asian Glory, a été détourné vendredi soir à 620 milles nautiques au large de la Somalie avec à son bord 25 membres d'équipage dont huit Bulgares, a annoncé samedi le porte-parole du ministère bulgare des Affaires étrangères Dragovest Goranov.

Le cargo a été capturé "bien en dehors de la zone d'opération de la force navale de l'Union européenne", a indiqué un de ses porte-parole le commandant John Harbour.

Le bateau, le deuxième battant pavillon anglais capturé par des pirates cette semaine, transportait des automobiles de Singapour vers Jeddah en Arabie Saoudite.

L'équipage est composé de 8 Bulgares, 10 Ukrainiens, 5 Indiens et deux Roumains, a indiqué à Bruxelles la force navale anti-piraterie de l'UE, Atalante. "Tous seraient en bonne santé", selon Atalante.

A Londres, le Foreign Office a confirmé qu'il n'y avait pas de Britannique à bord du cargo. "Nous avons déjà pris contact avec la société propriétaire de l'Asian Glory. Nous allons rester en contact régulier et proposer notre soutien", a indiqué un porte-parole du Foreign Office.

Selon le site internet de la société Zodiac Maritime qui gère l'Asian Glory, le navire, construit en 1994, peut transporter plus de 4.000 voitures.

Un porte-parole de la compagnie basée à Londres a indiqué à l'AFP être en train de contacter les familles des membres de l'équipage.

"Nous n'avons eu aucun contact avec les pirates" mais "nous sommes en mesure de suivre le bateau et il se dirige vers la Somalie", a ajouté le porte-parole.

Le navire Asian Glory, un cargo de 13.445 tonnes, capturé à quelque 900 milles nautiques au nord des Seychelles et à 600 milles des côtes somaliennes, aurait dû entrer dans le corridor de transit surveillé par Atalante dimanche, selon le commandant Harbour.

Par ailleurs, cinq Bulgares se trouvent sur le chimiquier battant pavillon britannique St James Park détourné lundi par des pirates somaliens dans le Golfe d'Aden.

Ce bateau ayant accosté sur la côte somalienne, les marins ont joint au téléphone leurs familles. "Ils sont en bonne santé, ont de l'eau et de la nourriture", a indiqué M. Goranov sans préciser si une rançon avait été demandée.

Le chimiquier avait été abordé alors qu'il se trouvait dans le Corridor de transit international (IRTC) mis en place dans le golfe d'Aden pour améliorer la sécurité.

Les négociations avec les pirates pourraient commencer bientôt alors que le chimiquier a accosté sur la côte somalienne.

"Les pirates ont pour habitude de ramener le navire dans leur fief et ensuite de contacter le propriétaire", a souligné le commandant John Harbour.

Les attaques croissantes de pirates au large de la Somalie avaient poussé l'Union européenne à déployer une force anti-piraterie dans le golfe d'Aden, Atalante, et à mettre en place un corridor de transit recommandé.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.