Accéder au contenu principal
ARCHÉOLOGIE

Des tombes d'ouvriers découvertes près de la pyramide de Khéops

Texte par : Dépêche
2 min

Une série de tombes d'ouvriers ayant participé à la construction de la pyramide de Khéops, la plus grande d'Égypte construite au 25e siècle avant Jésus-Christ, vient d'être mise au jour sur le plateau de Gizeh.

Publicité

AFP - Des archéologues égyptiens ont découvert une nouvelle série de tombes d'ouvriers ayant participé à la construction de la pyramide de Khéops, a annoncé dimanche le ministre égyptien de la Culture Farouk Hosni.

La mission archéologique, dirigée par le chef du service des antiquités égyptiennes Zahi Hawass, "a mis au jour un nouveau groupe de tombes remontant à la IVème dynastie (2649-2513 avant J-C). Ce sont celles d'ouvriers ayant construit la grande pyramide", a affirmé le ministre dans un communiqué.

Les premières tombes d'ouvriers ont été découvertes en 1990.

La découverte est d'autant plus importante, selon M. Hawass, qu'elle "dément tout ce qui a été dit sur la construction des pyramides par des ouvriers asservis (...) et confirme la fausseté de l'idée selon laquelle des esclaves les ont construites".

M. Hawass en veut pour preuve le fait que "les tombes se trouvent directement dans le voisinage de la pyramide et donnent même sur elle".

"S'il s'agissait d'esclaves, ils n'auraient pas pu construire leurs tombes dans cette zone", a-t-il poursuivi.

M. Hawass a fait état de "preuves" indiquant que les grandes familles de Haute-Egypte et du Delta du Nil envoyaient quotidiennement 11 veaux et 23 moutons pour les ouvriers, en échange de quoi elles ne payaient pas d'impôts.

Selon lui, le nombre d'ouvriers ayant participé à la construction de la plus grande des pyramides d'Egypte n'a pas dépassé les 10.000.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.