Accéder au contenu principal
SÉÏSME EN HAÏTI

Déjà 7 000 corps enterrés dans une fosse commune

Texte par : FRANCE 24 avec dépêches
|
Vidéo par : Julien FANCIULLI
2 min

Au surlendemain du séisme qui a frappé Haïti, il n'y a encore aucun bilan humain officiel. "Nous avons déjà inhumé 7 000 victimes dans une fosse commune", indique le président René Préval. La Croix-Rouge redoute entre 45 000 et 50 000 morts.

Publicité

Au surlendemain du séisme qui a en grande partie détruit Port-au-Prince, la capitale, l'île

Séisme en Haïti

commence à compter ses morts sans pouvoir encore établir de bilan. Le président René Préval annonce qu'environ 7 000 corps ont déjà été inhumés dans une fosse commune. Plus tôt dans la journée, la Croix-Rouge haïtienne a indiqué craindre entre 45 000 et 50 000 morts.

De leur côté, les Nations unies ont, dans un dernier bilan, fait état de 36 morts et de 150 personnes toujours portées disparues parmi son personnel. Le décès, annoncé par René Préval, du chef de la mission de stabilisation de l'ONU en Haïti (Minustah), Hedi Annabi, n'a pour l'heure pas été confirmé. Ce tremblement de terre est la pire catastrophe qui a frappé l'organisation internationale.

Le Quai d'Orsay a confirmé les décès de six ressortissants français. Nicolas Sarkozy a, pour sa part, annoncé qu'il allait se rendre sur place dans "les semaines à venir".

Les secours sur place

Depuis sa réouverture, l'aéroport de Port-au-Prince a connu un va-et-vient incessant d'avions transportant l'aide humanitaire. Les États-Unis ont annoncé l’envoi de 3 500 soldats, dont plusieurs centaines doivent arriver dans la soirée, pour participer aux efforts humanitaires et aider à maintenir l’ordre. Le président Barack Obama a évoqué une aide de 100 millions de dollars.

Un peu plus tôt, la République dominicaine voisine a été parmi les premières à propos

it
WB FR DPX CUVILLIER 15 H 1.wmv

er son soutien. "Un hôpital public mobile a été installé par le gouvernement dominicain à la frontière avec Haïti. Actuellement, 80 blessés sont soignés sur place. Mais il faut une heure aux ambulances pour arriver de Port-au-Prince à cause des routes en très mauvais état", témoigne Laurence Cuvillier, envoyée spéciale de FRANCE 24.

Le Canada, l’Union européenne, la Chine et l’Islande ont également envoyé de l’aide. Des sauveteurs indonésiens, chiliens, vénézuéliens, mexicains et colombiens sont attendus sur place. Plusieurs pays, notamment le Japon et l’Australie, ont promis à Haïti une aide financière conséquente. La Banque mondiale et le Fonds monétaire international se sont engagés à débloquer chacun 100 millions de dollars supplémentaires en faveur du pays.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.