Accéder au contenu principal

Le Britannique, Mark Sedwill, nommé Haut représentant du secrétaire général de l'Otan

L'actuel ambassadeur de Grande-Bretagne à Kaboul, Mark Sedwill, va devenir le nouveau Haut représentant du secrétaire général de l'Otan. Il remplace l'Italien Fernando Gentilini dont le mandat arrive à échéance.

Publicité

AFP - L'actuel ambassadeur de Grande-Bretagne à Kaboul, Mark Sedwill, va devenir le nouveau Haut représentant du secrétaire général de l'Otan en Afghanistan avec un rôle "renforcé" de coordinateur civil, a indiqué mardi un diplomate de l'Otan.

"Je peux vous confirmer que ce sera Mark Sedwill qui sera nommé comme représentant d'Anders Fogh Rasmussen", le secrétaire général, a déclaré à l'AFP un diplomate allié, sous couvert de l'anonymat.

M. Rasmussen devait donner dans l'après-midi une conférence de presse pour présenter le nouveau Haut représentant civil de l'Otan, avait indiqué un peu plus tôt le service de presse de l'Otan dans un communiqué, sans identifier M. Sedwill.

Il succèdera à l'Italien Fernando Gentilini, 47 ans, qui avait été le quatrième à occuper ce poste de mai 2008 à janvier 2010.

"Le Haut représentant civil de l'Otan est chargé de superviser les aspects politico-militaires de l'assistance fournie par l'Alliance atlantique au gouvernement afghan", est-il expliqué dans le même communiqué.

"Il travaillera étroitement avec le gouvernement afghan du président Hamid Karzaï, avec l'Isaf, la Force internationale commandée par l'Otan, l'ONU et d'autres intervenants en Afghanistan", ajoute-t-il.

La nomination du diplomate britannique, à Kaboul depuis plus d'un an, intervient deux jours avant une grande conférence internationale sur l'Afghanistan à Londres.

L'Otan espère que cette réunion constituera un tournant, notamment en améliorant la synchronisation du développement civil et de l'action purement militaire de la communauté internationale, alors que les talibans sont partout à l'offensive.

"Il ne s'agit pas de créer un poste de commandement civil en Afghanistan, mais de renforcer le poste de Haut représentant civil", existant depuis octobre 2003, avait souligné à l'AFP la semaine dernière la porte-parole adjointe de l'Otan Carmen Romero.

Elle avait expliqué que le successeur de M. Gentilini "verra son équipe renforcée". Toutefois, avait-elle ajouté, "il aura un rôle plus important de coordination avec la communauté internationale mais il ne se substituera pas au Haut représentant de l'ONU".

L'actuel occupant de ce dernier poste, qui représente à Kaboul le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le Norvégien Kai Eide, est lui aussi en fin de mandat. Selon l'émissaire américain Richard Holbrooke, son successeur sera le Suédois Staffan de Mistura.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.