Accéder au contenu principal

L'opposition juge sévèrement la prestation de Nicolas Sarkozy sur TF1

La gauche et l'extrême-droite se sont montrées particulièrement sévères, mardi, sur la prestation télévisée de Nicolas Sarkozy. L'eurodéputé PS Vincent Peillon a reproché au président de n'avoir fait "aucune annonce".

Publicité

AFP - L'eurodéputé PS Vincent Peillon a reproché mardi à Nicolas Sarkozy d'avoir pris "tant de temps d'antenne" sur TF1 pour ne faire "aucune annonce" hormis celle qu'au lieu de "s'engager à fond" dans la campagne des régionales, il resterait "au chaud à l'Elysée".

"Généralement on s'exprime pour dire des choses. Là c'était uniquement pour défendre ce qui a été fait et qui est déjà désapprouvé, d'où d'une certaine façon (...) la déception des Français" qui faisaient face au président de la République, a déclaré M. Peillon sur France Info.

Il a reproché au président de la République d'avoir pris "tant de temps d'antenne" pour "ne faire aucune annonce ni proposition", soulignant que l'annonce d'une baisse du chômage, "ce n'est pas une mesure" mais "une prophétie".

"A la question précise sur le million de personnes (au chômage) qui vont se retrouver en fin de droits, il n'y a pas de réponse", a aussi regretté l'eurodéputé.

Selon Vincent Peillon, le chef de l'Etat "aurait pu venir à deux ans et demi de mandat" annoncer "un deuxième plan de relance". "Normalement, la responsabilité politique c'est quand même de faire quelques propositions", a-t-il jugé.

"La seule information" de la soirée "c'est qu'il a changé d'un point de vue politicien, c'est-à-dire qu'il nous avait expliqué qu'il s'engagerait à fond dans la campagne électorale des régionales et qu'il nous a annoncé hier qu'étant donné les difficultés, il allait rester au chaud à l'Elysée", a déclaré M. Peillon, assurant que le chef de l'Etat avait "annulé tous ses meetings" pour le scrutin de mars.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.