Accéder au contenu principal

Voile islamique : un terme pour plusieurs styles

Le voile, dont de nombreuses musulmanes à travers le monde se couvrent la tête, en totalité ou en partie, comporte de nombreuses versions et se retrouve dans de nombreuses traditions, bien au-delà de l'islam.

Publicité

 

Le hidjab (en haut à gauche) : voile qui cache les cheveux, les oreilles et le cou, ne laissant apparaître que l’ovale du visage. Il se généralise dans le monde musulman, remplaçant les tenues traditionnelles comme le "haïk" en Afrique du Nord. 

Le niqab (en haut à droite) : voile intégral complété par une étoffe ne laissant apparaître qu'une fente pour les yeux. Il s'est répandu sous l'influence de l'islam wahhabite. Certaines femmes y ajoutent des lunettes de soleil et des gants, voire un masque. 

Le tchador (en bas à gauche) : vêtement traditionnel porté par les femmes en Iran, principalement utilisé aujourd'hui par les musulmanes pratiquantes. Il s'agit d'une grande pièce de tissu posée sur la tête, qui laisse apparaître l'ovale du visage. 

La burqa (en bas à droite) : il s’agit, à l’origine, d’une tenue traditionnelle portée en Afghanistan et dans le sous-continent indien. Le vêtement se présente sous la forme d’un long voile couvrant intégralement la tête et le corps, pourvu d’un grillage qui dissimule les yeux.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.