Accéder au contenu principal

L'Iran a notifié officiellement l'AIEA de sa décision d'enrichir à 20 %

Téhéran a notifié à l'AIEA son accord pour enrichir l'uranium à 20%. Le lancement des opérations visant à porter à 20% l'uranium faiblement enrichi à 3,5%, a été annoncé dimanche par l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).

Publicité

AFP - L'Iran a notifié officiellement lundi à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sa décision de commencer à enrichir de l'uranium à 20%, a déclaré le représentant de l'Iran à l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh, à la télévision d'Etat en Arabe Al Alam.

"La lettre officielle de l'Iran sur le début des activités d'enrichissement à 20%, destiné à fournir du combustible au réacteur de Téhéran, a été remis à l'AIEA", a déclaré M. Soltanieh joint depuis Vienne au téléphone par Al Alam.

Le lancement des opérations visant à porter à 20% l'uranium faiblement enrichi à 3,5% dont dispose Téhéran a été annoncé dimanche par le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, qui avait reçu un peu plus tôt des directives du président Mahmoud Ahmadinejad.

Cette décision a été prise, selon Téhéran, en raison du blocage des discussions avec le groupe des Six (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne, Allemagne) sur la fourniture à l'Iran du combustible enrichi à 20% dont il dit avoir besoin pour un réacteur de recherche nucléaire.

La production de l'uranium hautement enrichi doit commencer mardi à l'usine de Natanz, a annoncé M. Salehi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.