Accéder au contenu principal
ÉMIRATS ARABES UNIS

Deux suspects palestiniens arrêtés après l'assassinat d'un cadre du Hamas à Dubaï

Texte par : Dépêche
2 min

Deux suspects palestiniens sont interrogés dans le cadre de l'assassinat d'un cadre du Hamas (photo)à Dubaï. La police de l'émirat avait annoncé, la veille, que onze personnes munies de passeports européens étaient impliquées.

Publicité

AFP - La police de Dubaï interroge deux suspects palestiniens dans l'assassinat en janvier d'un cadre du Hamas, après leur extradition de Jordanie, a déclaré mardi le chef de la police de l'émirat à l'AFP.

Les deux hommes, des Palestiniens résidant aux Emirats arabes unis, "avaient fui pour la Jordanie" après l'assassinat le 20 janvier à Dubaï de Mahmoud al-Mabhouh, a précisé le général Dhahi Khalfan.

"Nous avons présenté une demande d'extradition à la Jordanie, et ils nous ont été remis il y a trois jours", a précisé le général Khalfan.

Il a indiqué que "de forts soupçons" pèsent sur l'un des deux hommes, pour avoir "rencontré un membre du commando" qui a assassiné le cadre du Hamas avant le crime, alors que l'autre a été arrêté en raison de ses liens avec le premier.

Selon le général Khalfan, le commando disposait de complicités sur place. "Mabhouh a réservé une chambre à l'hôtel" Bustan Rotana le 18 janvier, "et il est arrivé le lendemain. Il s'agit d'un laps de temps trop court pour que le commando puisse se préparer et arriver à Dubaï", a-t-il ajouté.

Le chef de la police de Dubaï avait annoncé lundi soir que onze personnes portant des passeports européens, dont une femme, étaient impliquées dans l'assassinat de Mahmoud al-Mabhouh, et qu'elles avaient quitté Dubaï dans les heures ayant suivi le meurtre.

Selon lui, le commando était composé d'un personne munie d'un passeport français, d'une autre avec un passeport allemand, de trois munis de passeports irlandais, dont la femme, et de six détenteurs de passeports britanniques.

Il avait indiqué que les noms figurant sur ces passeports avaient été transmis à Interpol.

Mardi, le procureur général de Dubaï, Issam Issa Al-Humaidan, a annoncé dans un communiqué que "le parquet de Dubaï a lancé des mandats d'arrêt internationaux contre les meurtriers de Mahmoud al-Mabhouh".

Mahmoud al-Mabhouh, 50 ans, avait été le responsable de l'enlèvement au début de la première Intifada palestinienne (1987-1993) de deux soldats israéliens qui ont ensuite été tués, ainsi que de la planification de plusieurs attentats anti-israéliens, selon le Hamas.

La presse israélienne suggérait mardi que l'assassinat a bien été perpétré par le service secret israélien, le Mossad.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.