MODE

La marque McQueen poursuit son activité malgré le décès de son créateur

Le président de PPR François-Henri Pinault a annoncé que la maison Alexander McQueen va continuer malgré le décès du couturier. La griffe, contrôlée à 51% par Gucci Group, représente aujourd'hui 11 boutiques de New York à Londres et 180 employés.

Publicité

AFP - La maison Alexander McQueen va continuer malgré le décès du couturier il y a une semaine à Londres, a annoncé jeudi le président de PPR François-Henri Pinault lors de la présentation des résultats du groupe.

"C'est le plus bel hommage qu'on pouvait lui rendre", a-t-il dit en affirmant que la décision avait été prise "rapidement" après l'annonce du décès du créateur.

Pour M. Pinault, la griffe a "un potentiel très important" tandis que pour Robert Polet, PDG de Gucci Group, dont la griffe fait partie, elle est devenue une vraie marque au fil des ans.

La présentation des résultats du groupe avait débuté jeudi matin par un vibrant hommage de M. Pinault à Alexander McQueen affirmant avoir perdu un "ami" d'une "extrême sensibilité", un "être à part qui nous manque déjà tant".

"L'équipe en place termine la collection qui sera présentée à Paris le 9 mars", a précisé M. Polet à l'AFP sans savoir pour l'instant comment les collections futures seront élaborées.

Le couturier britannique, 40 ans, s'est suicidé par pendaison le 11 février à son domicile londonien.

Sa griffe, contrôlée à 51% par Gucci Group, filiale de PPR, représente aujourd'hui 11 boutiques en propre, de New York à Londres, et 180 employés dans le monde. Selon le groupe, elle est devenue rentable en 2007 mais est beaucoup plus petite que les autres marques phares du groupe, au premier rang desquelles Gucci, Bottega Veneta et Yves Saint Laurent.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine