Accéder au contenu principal
PEOPLE

Tiger Woods "profondément désolé de son comportement égoïste"

Texte par : Dépêche
2 min

Trois mois après le scandale sexuel qui l'a contraint à suspendre sa carrière, le golfeur américain est sorti du silence et s'est dit désolé "des souffrances qu'il a infligé à ses proches" et "d'avoir abandonné ses fans".

Publicité

AFP - Le golfeur Tiger Woods s'est déclaré vendredi "profondément désolé" de son "comportement égoïste" et n'a pas exclu un retour à la compétition en 2010, dans sa première déclaration publique depuis les révélations sur ses aventures extra-conjugales.

Devant quelques journalistes et amis triés sur le volet et réunis au siège de l'US PGA Tour, le circuit américain de golf, à Ponte Vedra Beach en Floride, Tiger Woods s'est dit "profondément désolé" de son "comportement égoïste" et d'avoir "laissé tombé ses fans".

Il a par ailleurs coupé court aux conjectures et assuré que sa femme, l'ex-mannequin suédois Elin Nordegren, ne l'avait jamais frappé. Il a néanmoins reconnu qu'il l'avait trompée et qu'il suivait actuellement une thérapie.

Le golfeur, âgé de 34 ans, qui avait dû annoncer en décembre son retrait de la compétition pour une durée indéterminée, a promis vendredi qu'il reviendrait dans la compétition "un jour" et précisé que ce serait peut-être en 2010.

Lâché par plusieurs parraineurs, couvert d'opprobre sur la place publique, le Californien connaît une véritable descente aux enfers depuis le 27 novembre et sa brève hospitalisation après un accident de voiture près d'Orlando (centre de la Floride).

Rapidement, les journaux à scandale s'étaient lancés dans une surenchère de révélations dignes des feuilletons sentimentaux de la télévision américaine, mettant au jour ses nombreuses relations extra-conjugales.

Les excuses de Tiger Woods ont été couvertes par de nombreux médias, les Américains se passionnant pour cette affaire.

Même la chaîne d'information financière CNBC a diffusé l'intégralité de ses propos, mobilisant ses journalistes pour commenter ses propos, tandis que l'on voyait, sur le plancher de Wall Street, les courtiers rivés sur les écrans retransmettant la conférence de presse.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.