Accéder au contenu principal

La Norvège de Bjoerndalen remporte le relais 4x7,5 km de biathlon

La superstar du biathlon norvégien Ole Einar Bjoerndalen a finalement obtenu une médaille d'or aux JO de Vancouver, après la victoire de son équipe lors du relais 4x7,5 km. L'Autriche récolte l'argent et la Russie complète le podium.

Publicité

AFP - Le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen aura dû attendre le relais, la dernière épreuve de biathlon des jeux Olympiques de Vancouver, pour se couvrir d'or et empocher son sixième titre olympique, épilogue heureux d'une quinzaine canadienne frustrante jusque là.

Il a beau être le biathlète le plus titré de l'histoire, Bjoerndalen, 36 ans a célébré sa victoire en relais comme si c'était son premier succès.

Comme en 2006 à Turin, OEB a bien failli repartir sans médaille d'or, ce qui aurait fait tache dans le palmarès de celui qui est surnommé l'ogre et qui avait réalisé le Grand Chelem (quatre titres en quatre épreuves) à Salt Lake City en 2002.

Mais grâce à ses jeunes compatriotes Tarjei Boe, 21 ans, et Emil Hegle Svendsen, 24 ans, le roi du biathlon mondial, médaillé d'argent sur 20 km à Whistler, s'est retrouvé dans une position qu'il affectionne particulièrement au début de son relais: à la lutte avec l'Autriche pour la victoire.

Au coude-à-coude avec Christoph Sumann, Bjoerndalen a fait la différence en réalisant un sans-faute sur son premier passage sur le pas de tir et s'est débarrassé de ses dernières frustrations en abattant les cinq dernières cibles de ses JO-2010 sans se reprendre.

Sur la ligne d'arrivée, Bjoerndalen, un drapeau norvégien dans une main et un large sourire sur le visage, a devancé l'Autriche de 38 sec 6/10 et la Russie, championne olympique sortante, de 38 sec 8/10.

Il repart de Whistler avec deux médailles, portant à onze le nombre de ses podiums en cinq JO. Même si Svendsen, champion olympique en relais et sur 20 km et vice-champion olympique en sprint commence à prendre l'ascendant, le roi, monstre de perfectionnisme et bête de somme à l'entraînement, n'est pas prêt à abdiquer et planifie déjà sa prochaine campagne olympique jusqu'en 2014 à Sotchi (Russie).

Le relais messieurs n'a en revanche pas souri à l'équipe de France, grande triomphatrice des épreuves de biathlon avec six médailles, dont un titre, décrochées par des biathlètes âgés pour la plupart de moins de 25 ans.

Les Français ont terminé à la 6e place, trop handicapés par la prestation décevante de leur relayeur le plus expérimenté, Vincent Defrasne qui a dû faire un tour de pénalité.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.