Accéder au contenu principal
INTEMPÉRIES

Après l'Espagne, le Portugal et la France, la tempête gagne l'Allemagne

Texte par : FRANCE 24 avec dépêches
3 min

Après avoir touché le Portugal et l'Espagne, la tempête a traversé la France, et arrive en Bénelux et en Allemagne où un automobiliste a trouvé la mort. En tout, au moins 45 personnes sont mortes.

Publicité

La violente tempête Xynthia, qui a frappé la péninsule ibérique et la France ce week-end, traverse à présente l'Allemagne.

Un automobiliste allemand a été tué et son épouse blessée dimanche, selon la police, lorsqu'un arbre s'est abattu sur leur voiture en Forêt Noire (ouest de l'Allemagne) au passage de la tempête Xynthia qui a également fait au moins 40 morts en France.

Plusieurs policiers ont par ailleurs été blessés lorsqu'un arbre est tombé sur leur fourgon à l'extérieur du stade de Karlsruhe (ouest) où ils assuraient le service d'ordre à l'occasion d'un match de football de seconde division.

La tempête a provoqué des perturbations de vols à l'aéroport de Francfort (ouest), ainsi que sur le réseau ferrovière en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et en Sarre.

 

La tempête Xynthia en images

 

Le Portugal encore en alerte rouge

 

Samedi, la tempête a balayé le Portugal et l'Espagne. Les deux grandes villes du nord du Portugal, Porto et Vila Nova de Gaia, restaient en alerte maximale dimanche en raison de la crue attendue du fleuve Douro qui les sépare, ont indiqué les secours.

Le Centre de prévention des crues du Douro a émis une alerte "rouge" en raison du risque d'inondation, qui sera maximal vers les 15H00 (locales et GMT).

Le fleuve Douro, qui prend sa source en Espagne, est entrecoupé de plusieurs barrages, saturés depuis plusieurs semaines en raison des abondantes pluies tombées sur le Portugal, obligeant à des délestages réguliers.

"La mer n'absorbe plus l'eau débitée par les barrages", a déclaré à l'agence Lusa, Mario Fontemanha, conseiller municipal de Gaia, en charge de la Protection civile. Les commerçants de la zone riveraine de Gaia ont commencé à mettre leurs stocks à l'abri avec l'aide du personnel de la commune et des pompiers, a-t-il affirmé.

Plus en amont du fleuve, des inondations localisées ont déjà été signalées, notamment à Peso da Régua où le Douro est monté de six mètres pendant la nuit, selon les pompiers.

Dans le centre du pays, dans la région de Santarém, de nombreuses routes étaient coupées et plusieurs villages isolés dimanche, en raison de la crue du Tage, a indiqué la protection civile sur son site.

Samedi, le Portugal a été frappé par une violente tempête de vents, qui a fait un mort et plusieurs blessés. Dimanche, plus dix mille personnes étaient toujours privées d'électricité dans le centre et le nord du pays.

La tempête, qui s'était formée à l'ouest de l'île de Madère dans l'Océan Atlantique, a ensuite gagné l'Espagne, faisant trois morts, puis la France, où 18 personnes ont été tuées, selon un bilan provisoire.

A Madère, aucun nouveau dégât important n'a été signalé depuis les violentes intempéries qui avaient ravagé l'île le 20 février, faisant 42 morts et huit disparus.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.