Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Etoo', Drogba et Essien en lice pour le titre de meilleur joueur africain

3 min

Qui pour succéder au Togolais Emmanuel Adebayor ? Jeudi soir à Accra, au Ghana, sera dévoilé le nom du meilleur joueur africain de l'année. Les trois nommés de la CAF sont Samuel Etoo'(photo), Didier Drogba et Michael Essien. Revue d'effectif.

Publicité

Trois grandes stars incontestées du football africain, l’Ivoirien Didier Drogba, le Camerounais Samuel Eto'o et le Ghanéen Michael Essien, sont nommées pour le trophée du joueur Confédération africaine de football (CAF) de l'année 2009. C’est à Accra, au Ghana, que sera remis, jeudi soir, ce titre honorifique qui avait été attribué l’année dernière au Togolais Emmanuel Sheyi Adebayor.

Etoo’ favori

L’ancien lauréat a désigné l’actuel buteur de l’Inter Milan - qui a déjà remporté le titre en 2003, 2004 et 2005 - comme favori pour lui succéder. De fait, Samuel Etoo’ a brillé la saison dernière sous les couleurs du FC Barcelone. Avec les Baugrana, le buteur des Lions indomptables a remporté la Liga, la Ligue des Champions et la Coupe du roi, inscrivant au passage 36 buts en 48 matchs (championnat et C1). Depuis son transfert cet été à l’Inter Milan, le leader de la sélection camerounaise est cependant moins prolifique. "Ce prix ne récompense que des attaquants qui affichent des statistiques affolantes dans les championnats européens, estime Frank Simon, journaliste à France Football et spécialiste du football africain. Si vous ajoutez à cette donnée le palmarès, le Camerounais est le favori logique."

2009, l’année de la revanche pour Drogba ?

Son principal challenger sera Didier Drogba, demi-finaliste de la Ligue des Champions et vainqueur de la Cup avec Chelsea en 2009. S’il n’a marqué que cinq buts en championnat lors de l’exercice précédent, le capitaine des Éléphants ivoiriens a inversé la tendance cette saison, puisqu’il a déjà fait tremblé les filets à 19 reprises en 23 matchs de Premier League. Impressionnant. Honoré en 2006, l’ancien Marseillais aurait dû conserver son titre en 2007. Mais ne pouvant se rendre à la cérémonie organisée à Lomé, au Togo, pour recevoir son prix, la CAF avait finalement décidé, en représailles, de récompenser le Malien Frédéric Kanouté. Une décision qui avait provoqué la colère du buteur. "Depuis l’affaire Drogba, on sait que tout peut arriver, car le système de la CAF est opaque, poursuit Frank Simon. Je suis incapable de vous dire qui désigne exactement les nommés. Qui vote ou qui compose exactement le jury." Les nommés sont choisis par des membres de la CAF, sans plus de précision.

Essien, l’invité surprise

La nomination du troisième joueur, Michael Essien, est surprenante puisqu’il a joué seulement par intermittence en 2009. Souvent blessé, le "Bison" de Chelsea n’a disputé que 28 matchs en deux saisons de championnat d’Angleterre et raté la CAN-2010, où le Ghana a atteint la finale sans lui. "Cette nomination peut apparaître comme une anomalie, parce que le Ghanéen n’a pas beaucoup joué ces derniers temps, explique Frank Simon. C’est dommage parce qu’il y a d’excellents défenseurs et de très bons gardiens en Afrique. Je pense notamment à l’Algérien Magid Bougherra et au portier égyptien Issam el-Hadary qui auraient mérité d’être nommés."

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.