Accéder au contenu principal

Une cinquantaine de morts dans de violents combats à Mogadiscio

Une cinquantaine de personnes ont été tuées ces deux derniers jours dans la capitale somalienne lors de combats opposant les forces gouvernementales aux rebelles islamistes des Shebab, qui contrôlent une grande partie du pays.

Publicité

REUTERS - Les combats entre les forces gouvernementales et les rebelles islamistes du mouvement Chabaab ont fait 54 morts et 140 blessés en 48 heures à Mogadiscio, a-t-on appris jeudi de source médicale.

Selon Ali Yassine Ged, vice-président de l'ONG Elman, ce bilan pourrait s'alourdir au vu de l'intensité des échanges de tirs à l'arme lourde, qui ont entraîné l'exode de centaines de civils.
 
Le maire de la capitale somalienne, Abdirissak Mohamed Nour, a assuré que les forces gouvernementales s'étaient bornées jusque-là à résister aux rebelles mais qu'elles allaient passer à l'offensive et il a invité les civils des zones concernées à les fuir.
 
Le ministre somalien de la Défense, le cheikh Youssouf Mohamed Siad, a déclaré à Reuters que les forces gouvernementales avaient capturé la plupart des bastions des islamistes dans le nord de la capitale.
 
Le mouvement Chabaab, milice qui passe pour être liée à Al Qaïda, contrôle la majeure partie du sud et du centre du pays.
Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.