Accéder au contenu principal

Les Gazelle arrivées à bon port

Laure Manent et Valérie Defert de France 24 participent au Rallye Aïcha des Gazelles, une course automobile 100% féminine sans aucun critère de vitesse, basé sur la navigation "à l'ancienne" dans le désert marocain. Suivez leurs aventures en images.

Publicité

Avec des gazelles du monde entier, nous sommes en route vers Tanger. Trente-six heures sans encombre à bord du Marrakech Express…

Photo: Laure Manent
Photo: Laure Manent

Dans la cale du gigantesque ferry, une centaine de voitures s’entassent. Les véhicules des Gazelles se suivent, serrées au point qu’il est quasiment impossible de s’y faufiler ou d’en extraire ses bagages.

A bord, préparation intensive du voyage… On scotche nos cartes pour les protéger des déchirures (nous n’en n’avons aucune de rechange, alors si on les perd, tant pis pour nous !). Révision de la navigation et expérimentation d’une nouvelle méthode : la règle d'échelle, qui nous fera gagner un temps considérable pour le calcul de points.

Photo: Laure Manent
Photo: Laure Manent

Enfin, on débarque… Une heure et demie de retard, mais la bonne humeur est palpable. Tous les drapeaux sont dehors et les gendarmes ont revêtu leurs plus beaux atours. Un accueil royal…qui ne nous est pas destiné. C’est pour le roi du Maroc, Mohammed VI, en ville aujourd’hui. Du coup, le départ officiel de notre périple, qui devait avoir lieu place de la Marche verte, est annulé. Pas question en effet que les Gazelles ne volent la vedette au roi !

Photo: Laure Manent
Photo: Laure Manent

Après le passage rapide des douanes, et les grands discours d’accueil avec quelques personnalités locales, on peut enfin donner nos dons à l’association « Cœur de Gazelles ». Près de 5 tonnes de vivres et matériel ont été rapportés par les Gazelles du monde entier.

Photo: Laure Manent
Photo: Laure Manent

A l’hôtel Rif Atlas de Tanger, Dominique Serra, directrice du rallye, et Jean-Pierre Berthet, directeur sportif, nous debriefent une dernière fois avant le début de l’aventure. Demain, départ à 6h, direction Erfoud. Douze de trajet et près de 800km à parcourir pour nous rapprocher de notre premier bivouac.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.