Accéder au contenu principal

L'ex-président Alfonso Portillo va être extradé vers les États-Unis

Inculpé de détournement de fonds et blanchiment d'argent par un tribunal de New York, l'ex-président guatémaltèque Alfonso Portillo va être extradé vers les États-Unis.

Publicité

AFP - La justice du Guatemala a autorisé mercredi l'extradition de l'ex-président guatémaltèque Alfonso Portillo vers les Etats-Unis, où il est accusé d'avoir détourné des millions de dollars de fonds publics durant son mandat (2000-2004), selon la décision du tribunal.

"Ce tribunal déclare accéder à la demande d'extradition formulée par le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique contre Alfonso Portillo, accusé de complot en vue de blanchir de l'argent", indique le jugement.

L'ex-président Portillo, 58 ans, avait été inculpé fin janvier de détournement de fonds et blanchiment d'argent par un tribunal de New York. Il avait été arrêté et incarcéré le lendemain sur une plage du nord-est du Guatemala, alors qu'il tentait de fuir à bord d'une barque vers le Belize.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.