Accéder au contenu principal

Les FARC libèrent un otage après 12 ans de captivité

Enlevé en 1997 à l'âge de 19 ans, Pablo Emilio Moncayo a été libéré mardi par les Farc. Cette libération, la deuxième en deux jours, porte à 22 le nombre de soldats et de policiers toujours détenus par les guérilleros colombiens.

Publicité

AFP - L'opération de libération d'un des deux plus anciens otages de la guerilla colombienne des Farc, Pablo Emilio Moncayo, a réussi, a déclaré mardi un porte-parole de la Croix-Rouge internationale, en précisant qu'il était en bonne santé.

"Après plus de 12 ans de captivité, le sergent Pablo Emilio Moncayo a été remis cet après-midi par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes)", à la mission humanitaire chargée de le réceptionner, a annoncé à la presse Adolfo Beteta, porte-parole du CICR.

Après cette remise, "l'hélicoptère mis à disposition par le Brésil (pour transporter l'ex-otage), identifié comme il se doit avec l'emblème de la Croix Rouge, se dirige vers la ville de Florencia (580 km au sud de Bogota) où il es prévu que Pablo Emilio Moncayo retrouve sa famille", a-t-il ajouté.

Selon ce responsable interrogé sur l'état de santé du militaire, "le sergent Moncayo va bien". Pablo Emilio Moncayo, enlevé dans le sud du pays (département de Putumayo) le 21 décembre 1997, était l'un des deux plus anciens otages de la guérilla.

Un autre militaire, Libio Jose Martinez, enlevé lui aussi le 21 décembre 1997 et père d'un enfant né un an avant son enlèvement, détient le même triste record.

Vingt-et-un militaires et policiers restent retenus par les Farc dont trois ont aussi franchi le cap des 12 ans de captivité. Les Farc ont annoncé que sa libération serait la dernière remise en liberté d'otages sans contrepartie de la part du gouvernement.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.