Accéder au contenu principal

Arsenal veut encore y croire face au Barça

Auteurs d'une rencontre spectaculaire en quart de finale aller de la Ligue des Champions (2-2), Arsenal et Barcelone se disputeront, ce mardi soir, une place en demi-finale. Avec, de chaque côté, des effectifs profondément modifiés.

Publicité

FC Barcelone-Arsenal,  à 20 h 45 (GMT+2), au Camp Nou, Barcelone

Match aller : 2-2

Interrogations sur la défense catalane

Larges vainqueurs ce week-end en Liga face à l’Atletico Bilbao (4-1), les hommes de Pep Guardiola ont fait le plein de confiance avant d’accueillir, ce mardi soir, Arsenal au Camp Nou.

 

Auteur d’un doublé à Londres au match aller, l’absence de Zlatan Ibrahimovic, blessé au mollet, devrait être palliée par Krkic Bojan ou Thierry Henry dans l’axe. Mais côté défense, ça coince pour l'entraîneur des Blaugrana.

Il faut oublier le premier match.

Pep Guardiola, entraîneur du FC Barcelone

Les suspensions de Carles Puyol et de Gerard Piqué laissent peu d’options en charnière centrale au tacticien catalan. Le duo Rafael Marquez-Gabriel Milito constitue aujourd’hui la plus plausible des solutions. Seulement voilà, les deux joueurs n’ont eu que très peu de temps de jeu cette saison :respectivement 12 et 9 titularisations. Seule consolation, le retour à l'arrière du Français Eric Abidal, auteur d’un très bon match ce week-end sur le côté gauche.

 


Trois absences remarquées

Il faudra faire en sorte que le terrain paraisse plus petit, essayer d'avoir le ballon le plus possible, ce que nous n'avions pas bien fait en première période la semaine dernière. La bataille se décidera au milieu du terrain.

Arsène Wenger, entraineur d'Arsenal

Auteur d’une remontée ahurissante au match aller, Arsenal ne pourra pas compter sur l’appui de trois de ses canonniers, tous blessés : Andreï Arshavin, Cesc Fabregas et William Gallas. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Samir Nasri aura peut-être l’opportunité de regagner son poste de prédilection, dans l'axe, où il fit montre de tout son talent contre Porto en huitième de finale.

Autre entrée possible, Theo Walcott. Sur le banc à l’aller avant d’être décisif à peine entré sur le terrain la semaine dernière face aux Catalans, l'attaquant anglais pourrait bien être titularisé ce soir. Lancé, lWalcott est connu pour courir le 100 mètres en 10 secondes, d’où l’intérêt de le faire entrer en cours de jeu pour épuiser la défense adverse. Une place de titulaire conviendra-t-il à cet "impact player" ? La décision revient à Arsène Wenger qui n'aura d'autre choix que d'aligner une formation 100 % offensive pour gagner une place en demi-finale.

FOOTBALL

CSKA Moscou-Inter Milan, à 18 h 30 (GMT+2), au Luzhniki Stadium, Moscou

(Match aller : 1-0)
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.