Accéder au contenu principal
INDUSTRIE AUTOMOBILE

GM a perdu 4,3 milliards de dollars depuis sa sortie de faillite‎

Texte par : Dépêche
2 min

L'ancien numéro 1 mondial de l'automobile General Motors, qui a déposé son bilan en 2009 avant d'être restructuré avec le soutien de l'État, a enregistré une perte de 4,3 milliards de dollars entre juillet et décembre 2009.

Publicité

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors (GM), qui a déposé son bilan et s'est restructuré en 2009 avec l'aide des pouvoirs publics, a enregistré une perte de 4,3 milliards de dollars entre sa sortie de faillite le 10 juillet et le 31 décembre, a-t-il indiqué mercredi.

Ces chiffres ne sont pas comparables à ceux des années précédentes, l'ancien numéro un mondial de l'automobile ayant été profondément remanié avant sa sortie de faillite: il a réduit ses effectifs de 30% et s'est recentré sur cinq marques principales --Buick, Cadillac, Chevrolet, GMC et Opel-- délaissant Saturn, Pontiac et Hummer aux Etats-Unis ainsi que Saab en Europe.

"Nous posons les bases qui vont nous permettre de retourner en Bourse", a commenté le directeur financier Chris Liddell, précisant que "le fait de finir la remise à zéro de la comptabilité (du groupe) est une étape importante de ce procédé".

Sur l'ensemble de l'année 2009, le chiffre d'affaires a atteint 148,979 milliards de dollars, pour 7,48 millions de véhicules vendus dans le monde, en baisse de 10,5% sur un an. Le groupe revendique une part de marché de 19,6% en 2009 aux Etats-Unis et de 11,6% dans le monde.

"Notre première priorité est de rembourser l'Etat. Nous nous sommes engagés à rembourser d'ici juin de cette année, en avance sur le calendrier initial", a commenté Chris Liddell lors d'une conférence d'analystes.

M. Liddell s'est montré prudent sur la possibilité de redevenir rentable dès cette année. "Je suis encouragé" par les baisses de coûts et la restructuration du groupe toujours en cours et par les données du trimestre, a-t-il dit.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.