Accéder au contenu principal
KIRGHIZSTAN

Des milliers de personnes aux funérailles des victimes des affrontements

Texte par : Dépêche
2 min

Des milliers de personnes se sont retrouvées au cimetière d'Ata-Beiit, dans les montagnes du Kirghizstan, pour une cérémonie d'adieu à 16 victimes du soulèvement qui ont entraîné le départ du président Kourmanbek Bakiev.

Publicité

AFP - Quelque 7.000 personnes se sont rassemblées samedi au cimetière d'Ata-Beiit dans les montagnes du Kirghizstan pour une cérémonie d'adieu à 16 victimes des affrontements de mercredi, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les corps enveloppés dans des draps et des drapeaux du Kirghizstan étaient placés devant la foule dans ce cimetière situé dans les montagnes, à 40km de la capitale Bichkek, et qui accueille aussi un monument à la mémoire des victimes des répressions staliniennes et les dépouilles de célébrités kirghizes.

Les membres du gouvernement provisoire formé par l'opposition au président déchu Kourmanbek Bakiev étaient présents et se sont recueillis au son de chants traditionnels kirghiz et de prières.

"Ce régime (déchu) est devenu l'ennemi du peuple car il a tiré sur des patriotes, les meilleurs fils de la nation et nous, nous ferons tout pour installer un pouvoir juste au Kirghizstan", a déclaré la chef du gouvernement provisoire, Rosa Otounbaïeva.

"Nous allons construire une véritable démocratie car sinon les âmes des morts ne nous le pardonneront pas", a renchéri Omourbek Tekebaïev, en charge de la réforme de la Constitution au sein des autorités intérimaires.

Des violents affrontements ont éclaté mercredi entre des milliers de manifestants et les forces de l'ordre, qui ont ouvert le feu sur la foule alors qu'elle tentait de prendre d'assaut le siège de la présidence et du gouvernement à Bichkek, la capitale.

Les violences, qui ont fait 79 morts, se sont répandues dans une grande partie de la ville, forçant le président à la fuite. Ce dernier est réfugié dans son fief de Djalal-Abad, au sud du pays.

 

it
FR NW GRAB KIRGISTAN 8h.wmv

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.