Accéder au contenu principal
UN BLEU DANS LE VISEUR

Le retour gagnant de Gignac

Texte par : Emmanuel VERSACE
4 min

Tous les lundis sur france24.com, retrouvez l'actualité d'un joueur français pressenti pour disputer la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud sous le maillot tricolore. Cette semaine : André-Pierre Gignac s'est enfin fait remarquer.

Publicité

Pour sa deuxième titularisation depuis son retour de blessure, le Toulousain André-Pierre Gignac a été décisif sur deux des quatre buts marqués face à Grenoble, en 32e journée de Ligue 1. A l’origine de l’ouverture du score par Paolo Machado (9e minute), "Dédé" a créé du jeu avant d’inscrire le quatrième but (85e), son premier depuis le 30 janvier, son septième de la saison.

Une excellente performance du numéro 10 toulousain qu'Etienne Didot, le capitaine du TFC, a tenu à saluer lors de la conférence de presse donnée à l'issue du match. "Il est l’un des meilleurs attaquants français. Lorsqu’il est là, on ne voit pas le même Toulouse. C’est juste une évidence", résume-t-il. A juste titre d'ailleurs : le club haut-garonnais, qui végète à la 11e place du classement, n’avait plus gagné depuis le 27 février (Lens, 1-0).

Cette démonstration face au premier relégué du championnat français rappelle les beaux jours de la saison 2008-2009. A l’époque, les Toulousains prétendaient à la Ligue des Champions et Gignac terminait meilleur buteur de Ligue 1 (23 réalisations). Au Stadium, on se réjouit donc du retour en forme de "Dédé" avant d’aborder une fin de saison qui s’annonce pour le moins épineuse (Montpellier, Auxerre, Bordeaux, Lille).


Les Bleus en bref :

En Angleterre

Touché au genou lors de l’échauffement avant d’affronter Birmingham City, Patrick Vieira a dû renoncer à débuter la rencontre. C’est la deuxième fois que l’ancien capitaine des Bleus se blesse à Manchester City. Même si l’entraîneur des Citizens, Roberto Mancini, a minimisé la sortie du Français, ses chances de revoir l’équipe de France s’éloigne à grand pas.

  

Florent Malouda, buteur et passeur décisif, a réalisé un match complet face à Aston Villa (3-0) qualifiant Chelsea en finale de la Coupe d’Angleterre. Entré à la 80e minute, Nicolas Anelka a tout de même glissé le ballon à Franck Lampard pour inscrire le troisième but. Ces derniers jours, l’attaquant des Blues s’est également distingué pour avoir critiqué, sur Orange Sport, les choix tactiques de l’équipe de France, sans mettre en cause l’entraîneur ni les joueurs. Du grand art.

 

Dimanche, Patrice Evra est entré en fin de rencontre lors du nul de Manchester United contre Blackburn (0-0). Il a commis une erreur qui aurait pu coûter très cher aux Red Devils.

 

 
En Espagne

Ce week-end, le seul Français à avoir joué tout un match en Liga s'appelle Julien Escudé (Séville). Sébastien Squillaci, qui revient de blessure, est resté sur le banc sévillan.

 

Karim Benzema a eu droit à dix petites minutes seulement du "clasico" perdu par le Real Madrid face au Barça (2-0). Il a failli marquer d'une belle tête. C'est toujours mieux que Lassana Diarra qui n'a pas joué. Du côté du Barça, Thierry Henry n'a pas foulé la pelouse de Bernabeu et Eric Abidal, blessé, était forfait.

 

En Allemagne

Samedi en Bundesliga, avec le Bayern, Franck Ribéry est apparu fatigué  en première période. Mais en seconde période, c'est lui qui provoque tout de même la faute amenant le penalty permettant aux Munichois d'arracher le nul (1-1) devant le Bayer Leverkusen.

 
En Grèce

Djibril Cissé a grandement participé au titre de champion de Grèce qu’a remporté le Panathinaïkos, ce week-end, face à Iraklis (2-0). Meilleur buteur de la Superliga avec 23 réalisations, le plus gros transfert du football grec n’a plus qu’une seule idée en tête : partir en Afrique du Sud.


Retrouvez ici toutes les autres chroniques "Un Bleu dans le viseur".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.