Accéder au contenu principal

Franco s'adresse aux Espagnols... sur l'iPhone

La nouvelle application iFranco téléchargeable sur les iPhone d'Apple suscite un tollé en Espagne. Le concepteur du programme, Isak Aldunce, se défend d'avoir voulu choquer. Et fait valoir le côté pédagogique de sa démarche.

Publicité

, correspondante FRANCE 24 à Madrid (Espagne)

Pour 79 centimes d'euro, les Espagnols peuvent désormais télécharger depuis leur iPhone l’application iFranco. Suivant l’exemple de l’application iMussolini qui a remporté un franc succès commercial en Italie, Isak Aldunce, un designer chilien installé à Barcelone, vient de développer ce programme. Il propose une biographie du "Caudillo", le dictateur qui a dirigé l’Espagne entre 1939 et 1975, ainsi qu’une compilation d’archives audio et vidéo de ses discours les plus marquants.

"Un créateur sans aucun scrupule"

Alors que la mémoire du franquisme fait l’objet d’une très vive polémique autour du procès du juge Baltasar Garzon, les critiques pleuvent pour dénoncer l’application iFranco. "Le créateur de cette application n’a vraiment pas de scrupules. Décidément, tout est bon pour faire de l’argent", écrit un internaute sur le site du quotidien "Publico".  "Occupe-toi de tes oignons et invente plutôt le iPinochet !" s'énerve un autre lecteur, qui s’adresse directement au créateur du programme.

Depuis quelques jours, ce dernier essaie de calmer le jeu. "L’idée est de donner aux jeunes générations l’opportunité de découvrir des documents, des informations et des faits qu’ils n’ont pas eux-mêmes vécus", explique-t-il. Le designer chilien prévoit de mettre des actualisations sur le marché dans lesquelles "seront relatés certains aspects du monde non franquiste". Sans plus de précision. Les historiens estiment à plus de 110 000 le nombre de disparus du franquisme, ces victimes assassinées pendant la guerre civile (1936-1939) ou la dictature qui a suivi (1939-1975).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.