Accéder au contenu principal

Medvedev n'exclut pas d'être candidat à sa propre succession

Le président russe Dmitri Medvedev a affirmé, dans une interview, qu'il pourrait briguer un deuxième mandat en 2012. Poutine a déjà indiqué qu'un accord entre eux sera passé pour déterminer lequel des deux sera candidat.

Publicité

REUTERS - Le président russe Dmitri Medvedev a déclaré qu'il pourrait être candidat à un deuxième mandat lors des élections prévues en 2012.

 
"Si cela est nécessaire à mon pays et au maintien du processus engagé au cours des dernières années (...) je n'exclus absolument rien me concernant, y compris une participation à cette élection", déclare Medvedev dans un entretien au journal norvégien Aftenposten.
 
Une transcription de l'interview a été publiée sur le site internet du Kremlin samedi avant la visite de Medvedev en Norvège.
 
Le chef de l'Etat russe parviendra le mois prochain à la moitié de son mandat de quatre ans, et se pose déjà la question de savoir s'il sera candidat à sa succession ou s'il s'effacera devant son mentor, le Premier ministre Vladimir Poutine.
 
La plupart des Russes s'accordent pour penser que Poutine est l'homme qui tient effectivement les rênes du pouvoir et qu'il entend les conserver bien au delà de 2012.
 
Dans l'entretien accordé à l'Aftenposten, Medvedev explique que deux conditions sont nécessaires pour qu'il s'engage dans la course électorale dans deux ans.
 
"D'abord, il faut au minimum que les résultats de mon travail soient acceptables pour nos concitoyens. Ensuite, nous devons être guidés par la volonté de réussir un résultat et non par le seul souhait de participer", précise-t-il.
 
Poutine a déjà indiqué que lui et Medvedev passeront un accord avant 2012 pour déterminer lequel des deux sera candidat.
 
Certains analystes politiques suggèrent toutefois que les deux hommes pourraient se présenter l'un contre l'ordre, mais les propos de Medvedev semblent sous-entendre qu'il n'envisage pas cette option.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.