Accéder au contenu principal

La Ligue des Champions s'éloigne pour Bordeaux, battu à Valenciennes

Le champion de France en titre a gravement compromis ses chances de disputer la prochaine Ligue des Champions. Ridiculisés à Valenciennes (2-0) en match en retard de la 30e journée de Ligue 1, les Girondins sont 6e du championnat.

Publicité

AFP - Bordeaux a perdu son titre et quasiment ses chances de disputer la prochaine Ligue des champions après s'être incliné logiquement à Valenciennes (2-0), sur des buts de Pujol et Kadir, en match en retard de la 30e journée de la L1.

Les Girondins, qui n'ont gagné qu'un seul match de championnat en 2010 à l'extérieur (1-3 à Grenoble le 20 janvier), poursuivent leur chemin de croix: un seul point (Lyon 2-2) en six matches en avril. Toujours 6es, il leur faudra mêmes des circonstances vraiment favorables pour s'inviter en Europa League.

Pour Valenciennes, le pari de la huitième place n'est pas encore gagné. Mais désormais dixième, le VAFC, avec ce succès obtenu sans de nombreux cadres (Gomis, Cohade, Mater, Audel), a déjà battu son record de points en L1 depuis le retour dans l'élite.

Bordeaux peut invoquer l'hécatombe, dont il est victime avec les absences des Gourcuff, Carrasso, Planus, Fernando, Cavenaghi (blessés) et Jussiê (suspendu), mais certainement pas un problème d'efficacité. Car pour souffrir de ce maux, il faut avoir des occasions. Or, il n'en a quasiment pas eues.

Avec Wendel et Diarra derrière Traore, Plasil, Gouffran et Chamakh en pointe, Bordeaux a légèrement dominé. Mais la vacuité de son jeu ne lui a pas permis de s'offrir des solutions sauf dans les dernières secondes. Même les phases arrêtées, qui a fait souvent sa force, ont manqué de précision.
  

Bordeaux dévoré

Le scénario du début de match a ressemblé à celui du match aller, remporté par Valenciennes. Le VAFC, prudent en 4-1-4-1, a ouvert le score. Ben Khalfallah a encore été l'initiateur mais la conclusion a été réalisée par d'autres: Pujol (5e but) a lobé de la tête Ramé trop avancé après une ouverture de Tiené (11).

Pour les Bordelais, la rencontre aurait pu tourner très vite au vinaigre. Mais la reprise de Bong, après un centre de Saez, a loupé la cible de quelques centimètres (23) alors que Ramé semblait battu.

Avec sa volonté et sa solidarité, Valenciennes a tenu sans trop de souci en seconde période alors que les Girondins poussaient un peu dans le vide. Et des contres auraient même pu "tuer" rapidement le semblant de suspense.

Mais deux buts de Pujol, une reprise acrobatique et une tête, ont été refusés justement par M. Buquet pour hors-jeu (51, 60). Et Bong, lancé après une belle percée de Bisevac, a été contré in-extremis par Chalmé (55) alors que Ramé s'est détendu pour détourner une frappe enroulée du même Bong (70).

Et ce qui devait arriver... Ben Khalfallah, parti en contre, a donné sa neuvième passe décisive de la saison à Kadir qui a fusillé Ramé (72).

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.