SONDAGE

Retraites : l'inquiétude des cadres

2 mn

Notre baromètre Viavoice-HEC-Le Figaro Économie-France Inter-France 24 fait état de la grande inquiétude qui gagne les cadres sur le financement de leur retraite.

Publicité

Une inquiétude massive des cadres concernant leur propre retraite

De façon très largement majoritaire, 72 % des cadres se déclarent inquiets concernant le financement de leur propre retraite, dont 25 % "très inquiets". Parmi eux, les jeunes sont à peine plus confiants que leurs aînés : 69 % des 18-39 ans sont inquiets. La différence entre secteur public et secteur privé est également mineure : 75 % des cadres du public se déclarent inquiets, pour 70 % des cadres du privé.

Cette inquiétude générale des cadres signifie que leur situation professionnelle et financière relativement favorable ne les exonère pas des interrogations que se posent la plupart des Français. A ce titre, les cadres apparaissent comme des salariés comme les autres, et l’enjeu de l’avenir des retraites dépasse les clivages entre catégories socio-professionnelles.


Pour autant, un attachement des cadres au système de retraite actuel en France

Malgré ces craintes, les cadres ne sont pas enclins à répudier notre système de retraite au bénéfice, éventuellement, d’une retraite par capitalisation. Au contraire, 62 % considèrent que "notre système de retraite est un atout pour la France et qu’il faut le préserver".

Les cadres du secteur public y sont plus attachés (73 %) que ceux du privé (54 %), mais cette opinion demeure largement majoritaire. A l’inverse, seuls 31 % des cadres pensent que notre système de retraite constitue "une contrainte" et qu’il faudrait le "transformer profondément".

Les inquiétudes massives des cadres, conjuguées à cet attachement au système de retraite "à la française" témoignent de l’acuité des enjeux auxquels l’exécutif est confronté. Elles imposent une réforme majeure mais au sein d’un dispositif de nature constante, et limitent de ce fait les marges de manœuvre. Elles risquent, à terme, de fragiliser un système pour cause d’inefficacité réelle et perçue, alors que sa légitimité est pleinement reconnue et revendiquée.

Retrouver l'intégralité du sondage (document pdf)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine