Accéder au contenu principal

Des Taliban pakistanais revendiquent l'attentat raté de New York

Un groupe de Taliban pakistanais a revendiqué la tentative d'attentat à la voiture piégée à Times Square, dans une vidéo diffusée sur Internet. Le chef de la police new-yorkaise n'a pas confirmé cette revendication.

Publicité

AFP - Les talibans pakistanais (Tehrik-e-Taliban) ont revendiqué dans une vidéo sur internet l'attentat manqué de samedi soir à New York, a annoncé dimanche le centre de surveillance des sites islamistes SITE.

"La police dit que rien n'accrédite la piste des Taliban"

La vidéo, diffusée sur YouTube, affirme que cette tentative d'attentat à la voiture piégée a eu lieu en guise de représailles après des attaques de drones américains au Pakistan et la mort de deux dirigeants d'Al-Qaïda en Irak, récemment tués dans une opération, ainsi que pour le traitement infligé aux Etats-Unis à une scientifique pakistanaise, selon SITE.

"Félicitations à l'Oumma des musulmans pour le camouflet surprise aux Etats-Unis de Satan. Nous, Tehrik-e-Taliban, avec Fierté et Bravoure, ASSUMONS l'entière responsabilité du RECENT ATTENTAT AUX USA", indique dans cette vidéo un message en anglais.

Les autorités américaines ne s'étaient pas prononcées sur le sérieux de cette revendication dimanche en début d'après-midi.

L'AFP n'a pas pu consulter directement la vidéo en question. Elle aurait apparemment été diffusée dimanche matin par un site, Taliban News, mais un message sur YouTube indique qu'elle a été retirée pour des raisons légales.

SITE indique que la vidéo contenait un message audio de Qari Hussein Mehsud, un responsable du mouvement Tarik-e-Taliban, diffusé sur fond d'images antiaméricaines sous-titrées en anglais.

Les talibans pakistanais expliquent que la tentative d'attentat visait à venger la mort d'Abou Omar al-Baghdadi et d'Abou Ayoub al-Masri, les deux principaux dirigeants d'Al-Qaïda en Irak, tués le mois dernier dans une opération près de Tikrit, rapporte SITE.

Il s'agit aussi de représailles après "la récente pluie d'attaques de drones dans les zones tribales (pakistanaises) et l'enlèvement, les tortures et les humiliations subies par notre soeur innocente et respectée, le Dr Aafia Siddiqui".

Aafia Siddiqui, une spécialiste pakistanaise en neurosciences, a été jugée coupable en février à New York d'avoir tenté de tuer des soldats américains en Afghanistan en 2008. Elle risque la prison à vie et connaîtra sa sentence le 6 mai.

La voiture piégée a été laissée à 18H30 samedi soir (22H30 GMT) au coin de Broadway et de la 45e rue, dans le quartier touristique bondé de Times Square.

Le véhicule suspect, garé moteur allumé et clignotants à l'orange, a commencé à dégager de la fumée blanche. Un vendeur de tee-shirts a alerté la police qui a fait évacuer des théâtres et des hôtels.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a souligné le côté "amateur" de l'engin incendiaire qui était composé de trois bonbonnes de propane, de deux bidons d'essence de cinq gallons (19 litres chacun), de fils électriques, de feux d'artifice, ainsi que de deux réveils, selon la police.

Les photos de l'évacuation de Times Square
{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}
{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}
Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.