AÉRONAUTIQUE

United et Continental donnent naissance à la première compagnie aérienne mondiale

Texte par : Dépêche
|
3 mn

Les deux compagnies américaines Continental Airlines et United Airlines (UAL) ont annoncé leur fusion. S'il est approuvé par les autorités de la concurrence, ce regroupement donnera naissance à la première compagnie aérienne mondiale.

Publicité

AFP - Les compagnies aériennes américaines Continental Airlines et United Airlines (UAL) ont annoncé lundi leur fusion pour environ 3 milliards de dollars, afin de former la première compagnie aérienne mondiale devant Delta Air Lines.

Cette fusion est faite par échange d'actions sans ajout de prime, d'après le communiqué publié par United Airlines.

Selon les termes de cet accord, les actionnaires de Continental recevront 1,05 action United pour chaque titre Continental, ce qui valorise Continental à environ 3 milliards de dollars, au cours de vendredi.

A l'issue de la fusion, les actionnaires de United détiendront environ 55% du capital de la nouvelle entité et ceux de Continental 45%.

Les deux groupes tablent sur des synergies annuelles de 1 à 1,2 milliards de dollars d'ici à 2013 et la nouvelle société devrait dégager un chiffre d'affaires annuel de 29 milliards de dollars environ.

Ce rapprochement, qui doit encore être approuvé par les autorités de la concurrence, devrait être finalisé au quatrième trimestre 2010.

La nouvelle compagnie aérienne sera baptisée United et basée à Chicago. Ses avions voleront sous les couleurs et les logos de la compagnie Continental, avec le nom United.

Le groupe sera dirigé par l'actuel patron de Continental, Jeff Smisek. Glenn Tilton, actuel PDG de UAL sera président non exécutif.

Si la fusion est approuvée, la nouvelle compagnie occupera le premier rang mondial en tant que transporteur de voyageurs, devant Delta Air Lines.

Ensemble, les deux groupes desservent 370 destinations dans 59 pays. Ils accueillent à bord de leurs avions plus de 144 millions de passagers par an.

"Les deux compagnies sont complémentaires", estimait la semaine dernière Jared Harckham, analyste au cabinet de conseil spécialisé SH&E, interrogé par l'AFP.

"United est très bien placée dans le Pacifique, à Chicago, Washington, Denver et en Californie tandis que Continental est en bonne place à New York, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes", soulignait-il.

Les deux sociétés avaient déjà négocié un rapprochement il y a deux ans, qui avait échoué.

Depuis, la crise économique a renforcé les scénarios de concentration dans le secteur aérien.

Le dernier rapprochement important remonte à 2008: Delta Air Lines et Northwest Airlines avaient fusionné pour former l'actuel numéro un mondial.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine