Accéder au contenu principal

"Progrès importants" dans l'enquête sur la tentative d'attentat à New York

L’enquête sur l'attentat déjoué samedi soir à Times Square avance rapidement, selon le ministre américain de la Justice. Le quotidien "Washington Post" affirme que la piste étrangère est désormais privilégiée.

Publicité

AFP - L’attentat manqué à la voiture piégée de Times Square a de plus en plus les allures d’un complot impliquant plusieurs personnes avec des ramifications à l’étranger, écrit lundi le Washington Post sur la foi de sources non identifiées au sein de l’administration Obama.

Et pour la première fois, la Maison blanche a qualifié l’incident, survenu samedi soir au coeur de New York avec la découverte d’une bombe rudimentaire à bord d’une voiture abandonnée moteur allumé, de tentative d’acte terroriste.

« Je pense que quiconque disposant du type de matériels retrouvés dans la voiture abandonnée à Times Square a l’intention de semer la terreur », a déclaré Robert Gibbs, porte-parole du président Barack Obama, lors d’un point de presse. “Et je dirais que quiconque agissant de la sorte doit être traité de terroriste”.

Samedi soir, la police a intercepté un 4x4 abandonné à Times Square dans lequel était dissimulée une bombe apparemment composée de propane, d’essence et d’engrais non explosifs.

Le quotidien de Washington cite un responsable américain à qui un responsable des services de renseignement aurait déclaré dans une conversation: “Ne soyez pas surpris de trouver un lien étranger (...) On est en train d’examiner des signes révélateurs à cet égard et l’enquête pointe dans cette direction”.

Mais les responsables cités par le Washington Post prennent soin de préciser que même si les enquêteurs s’orientent vers un lien avec l’étranger, de préférence à des mouvements américains ou antigouvernementaux, cela ne signifie pas qu’Al Qaïda ou une autre organisation semblable ait trempé dans l’attentat manqué de Times Square.

La police new-yorkaise a interrogé lundi le propriétaire du véhicule et visionné de nouvelles cassettes relatant l’incident qui a obligé les pouvoirs publics à ordonner l’évacuation de ce secteur très fréquenté à cette heure.

Le ministre américain de la Justice, Eric Holder, a pour sa part promis que les auteurs de cet acte seraient arrêtés.

“Nous avons réalisé des progrès importants”, a-t-il assuré à des journalistes à Washington. “Nous disposons de pistes pour certaines intéressantes”, a ajouté l’”attorney general” à propos du mystérieux homme filmé par une caméra de surveillance au moment des faits près du 4x4. “Nous enquêtons aussi sur toute une série d’autres pistes”.

L’homme, un blanc assez mince d’une quarantaine d’années qui s’est retourné par deux fois au moins vers le véhicule avant de s’en aller à pied, n’a toujours pas été identifié par la police.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.