Accéder au contenu principal

Les internautes traquent la photo de Faisal Shahzad

Faisal Shahzad est le premier suspect interpellé après l'attentat manqué de Times Square, samedi, à New York. À peine dévoilée, son identité, traquée sur tous les réseaux sociaux, a fait le tour de la Toile.

Publicité

À peine rendu public, le nom du premier suspect arrêté dans le cadre de l’enquête sur l’attentat manqué de New York, Faisal Shahzad, a fait le tour du Web. Se muant en détectives privés, les internautes se sont rués sur les réseaux sociaux pour dénicher la photo de ce citoyen américain originaire du Pakistan.

Leurs espoirs ont toutefois été rapidement douchés : le prénom et le nom de l’individu arrêté sont très fréquents dans le sous-continent indien. Idem pour la combinaison des deux. Sur Facebook, on relève ainsi plus de 500 profils portant le nom de Faisal Shahzad... Une fréquence qu risque de provoquer quelques désagréments aux homonymes du suspect !

Buzz immédiat

En complément d’un article sur l’arrestation du suspect, le site d’informations en ligne Huffington Post n’a pas hésité, de son côté, à publier plusieurs liens menant à des profils Facebook et Linkedin, ainsi que vers un compte Flickr de personnes s'appelant Faisal Shahzad. Le buzz a été immédiat. La nouvelle s’est propagée à la vitesse d’un clic sur Twitter, au grand dam de ces parfaits inconnus, souvent établis au Pakistan. Deux d’entre eux ont vu leur photo être "commentée" en ligne. Depuis, le Huffington Post, basé aux États-Unis, a retiré la vingtaine de liens en question. Il n'en demeure pas moins que la traque continue. Sur Google, le nom du suspect, Faisal Shahzad, est arrivé en tête du hit-parade des recherches des internautes en à peine sept heures.

En France, ce phénomène de filature en ligne a porté plusieurs fois ses fruits. L'une des premières photos de Jérôme Kerviel, le trader accusé d'avoir fait perdre 4,9 milliards d'euros à la Société générale, utilisée par les médias fut celle qui figurait sur son profil Facebook. Plus récemment, les premiers clichés de Zahia Dehar, l’escort-girl préférée des Bleus, ont été glanées sur le même réseau social.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.