Accéder au contenu principal

BP paie une armada de pêcheurs pour nettoyer les côtes

À Venice, en Louisiane, BP, la compagnie pétrolière responsable de marée noire, paie 2 000 dollars par jour les pêcheurs qui souhaitent participer aux opérations de nettoyage. La nappe de brut s'étend désormais sur 200 km de long et 100 km de large.

Publicité

Sous la pression de l’administration Obama, la compagnie pétrolière britannique BP s'attèle à endiguer la marée noire provoquée par l'explosion de sa plate-forme Deepwater Horizon, le 22 avril à quelque 70 kilomètres des côtes de la Lousiane. Lundi, les conditions météo ont pour la première fois facilité le travail des équipes qui luttent contre la propagation de la nappe de brut qui s'étend désormais sur plus de 200 kilomètres de long et 110 kilomètres de large.

La ville de Venice, en Louisiane, se prépare à faire face à la catastrophe. Sur le port, les gardes-côtes inspectent les bateaux de pêche qui attendent leur feu vert pour participer aux opérations de nettoyage. Gerald Turan attend impatiemment l’inspection de son bateau. L’enjeu est énorme pour lui car il espère empocher 2 000 dollars par jour, qui seront payés par BP. S'il est retenu, le Predator sera parmi les 100 bateaux de pêche que la compagnie pétrolière britannique a promis d'employer dès mercredi pour lutter contre la nappe qui avance à grands pas.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.