ÉRUPTION VOLCANIQUE

Le trafic aérien toujours pertubé dans le sud de l'Europe

Texte par : FRANCE 24 avec dépêches
|
Vidéo par : Alix LE BOURDON
5 mn

Au Portugal, les aéroports de Porto, des Açores et de Lisbonne connaissent toujours d'importantes perturbations ce dimanche. La situation s'améliore légèrement en Espagne. En France, des dizaines de vols ont été annulés à Paris et Nice.

Publicité

La suspension des vols à l'aéroport de Porto, ainsi que ceux de l'archipel des Açores, a été prolongée jusqu'à minuit, heure locale, a-t-on appris de sources aéroportuaires. Par ailleurs, de nombreux vols sont annulés au départ et à l'arrivée de Lisbonne, où le pape est attendu le 12 mai pour une visite de quatre jours. 

"L'aéroport [de Porto] reste ouvert mais les opérations de contrôle aérien ne sont plus possibles en raison du nuage", a annoncé à l'AFP en début de matinée une source de l'aéroport international Sa Carneiro de Porto.

Selon Aéroports du Portugal (ANA), 66 vols ont été annulés à Porto et 39 à Lisbonne. L'aéroport de Porto est, avec 4,5 millions de passagers transportés en 2008, le troisième du Portugal après ceux de Lisbonne et Faro (sud), où les opérations s'effectuaient "normalement" dimanche matin, selon l'ANA. 

Trois aéroports de Galice fermés en Espagne

it

Le nord de l’Espagne a également connu des perturbations importantes samedi : une vingtaine d'aéroports ont été fermés et plus de 900 vols annulés.

Dimanche matin, seuls trois aéroports en Galice (Vigo, La Corogne et Saint-Jacques de Compostelle) restaient fermés au trafic et leur réouverture était prévue à 11 heures, heure locale, en raison de l'évolution favorable du nuage de cendres, a annoncé à l'AFP un porte-parole de l'autorité de contrôle aérien, Aena.

L'aéroport de Barcelone a rouvert plus tôt ce dimanche matin, a annoncé l'aviation civile.

Vols annulés à Paris et Nice

En France, le trafic aérien devrait fonctionner normalement, selon un porte-parole de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). "Il y toujours des cendres sur la France, mais le phénomène n'est pas jugé suffisamment concentré pour provoquer des conséquences sur le trafic aérien pour l'instant", a déclaré à l'AFP Philippe Métayer, ingénieur prévisionniste à Météo France.

Suivez l'activté du volcan Eyjafjallajökull en direct

Toutefois, une trentaine de vols, essentiellement à destination du nord de l'Italie et du Portugal, ont été annulés dimanche dans les aéroports parisiens. Une vingtaine de vols, essentiellement de la compagnie britannique easyJet, ont été annulés à l'aéroport de Nice, à trois jours de l'ouverture du Festival de Cannes. Il s'agit de vols à destination ou en provenance de Paris, Londres, Liverpool, Bristol, Dublin, Copenhague et Genève, selon les informations communiquées par le site de l'aéroport.

Milan-Malpensa et Milan-Linate touchés

Les autorités italiennes ont annoncé la fermeture d'une partie de l'espace aérien du nord de la péninsule dimanche jusqu’à 14 heures, heure locale, mais le ministre des Transports a laissé entrevoir la possibilité d'une réouverture plus tôt.

L'autorité de l'aviation civile Enac a indiqué dans un communiqué que la fermeture concerne le nord-ouest de l'Italie, dont les importants aéroports de Milan-Malpensa et Milan-Linate.

Selon les autorités aéroportuaires locales, 137 vols ont été annulés dimanche matin à Malpensa et 161 à Linate. L'aéroport de Turin a fonctionné jusqu'à 8 heures mais ensuite une trentaine de vols ont été supprimés.

En revanche, les escales de Venise, Trieste et Rimini, qui desservent des régions très touristiques, ont été épargnées.

A Rome-Fiumicino, une dizaine de vols à destination du nord de la péninsule ont été supprimés.

Le volcan Eyjafjöll a recommencé jeudi à cracher d'importantes quantités de cendres après quelques jours d'accalmie. Son éruption avait paralysé le trafic aérien en Europe pendant près d'une semaine mi-avril. Plus de 100 000 vols avaient alors été annulés et plus de huit millions de passagers bloqués.

Les cendres volcaniques peuvent endommager sérieusement le fonctionnement des avions en vol.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine