UN BLEU DANS LE VISEUR

Anelka, une valeur sûre pour l'équipe de France

7 mn

Tous les lundis sur france24.com, retrouvez l'actualité d'un joueur français pressenti pour disputer la Coupe du monde de football en Afrique du Sud sous le maillot tricolore. Cette semaine : la forme rassurante de Nicolas Anelka.

Publicité

L'attaquant international français Nicolas Anelka s'est illustré ce week-end en signant un doublé, dont une reprise de volée magistrale, lors du dernier match de la saison de Chelsea face à Wigan, atomisé 8 à 0. Une victoire qui a scellé le sort de la Premier League et couronné Chelsea champion d’Angleterre.

L’ex-joueur du PSG a joué un rôle prépondérant au sein de son équipe tout au long de la saison. Auteur cette année de 14 buts toutes compétitions confondues contre 21 réalisations la saison dernière, il s’est révélé décisif sur le flanc droit de l’attaque des Blues. Mais sa saison n’est pas terminée puisqu’il aura l'occasion de remporter un deuxième titre, lors de la finale de la Cup contre Portsmouth la semaine prochaine.

Anelka, qui n’a connu aucun problème physique cette année, arrivera donc en pleine possession de ses moyens en Afrique du Sud. Un luxe dont ne peut pas se passer Raymond Domenech, sachant que la ligne d’attaque des Bleus manque cruellement de compétition (Henry, Benzema et Gignac). Autant de bonne nouvelles qui devraient le mettre à l’abri d’une mauvaise surprise le 11 mai – date à laquelle Domenech révèlera la liste des 23 -, lui qui, à 31 ans, n’a pour l’instant disputé aucune Coupe du monde.


Les Bleus en bref :


En Espagne :

Thierry Henry a de nouveau assisté à une victoire du FC Barcelone à partir du banc de touche. Opposés à Séville, les Catalans se sont imposés 3-2. Son coéquipier Éric Abidal a participé aux 22 dernières minutes de la partie.
 

 

Lassana Diarra, qui n’est plus titulaire depuis près d’un mois et demi, est resté sur le banc des remplaçants du Real Madrid. Karim Benzema est, quant à lui, entré en jeu contre l’Athletic Bilbao (victoire du Real 5-1). L’ancien lyonnais a même inscrit d’un joli tir en pivot le quatrième but de son équipe.

Associés dans l’axe central du FC Séville pendant 23 minutes, Julien Escudé et Sébastien Squillaci - ce dernier est entré en jeu à la 67e minute - n’ont pas résisté à la foudre de l’attaque catalane.


En Angleterre :

Inamovibles titulaires, Florent Malouda et Nicolas Anelka ont participé au sacre de Chelsea au terme d'une écrasante victoire contre Wigan (8-0), lors de la dernière journée de la Premier League. Une bonne nouvelle avant la finale de la Cup, disputée la semaine prochaine contre Portsmouth. 

Malgré une belle victoire contre Stoke City (4-0),  Manchester United et Patrice Evra n’ont pas pu s’offrir le titre de champion d’Angleterre, devancés d’un seul petit point par Chelsea...
 

Les Gunners d’Arsenal, dont les Français Samir Nasri, Abou Diaby, Bacary Sagna et Gaël Clichy, ont dynamité Fulham 4 buts à 0 pour clore la saison. Leur troisième place les qualifie directement pour la Ligue des champions.

 

Patrick Vieira a joué 90 minutes face à West Ham, sous les yeux du sélectionneur national. Une prestation honnête de l’ancien capitaine des Bleus, qui n’est pas sûr d’aller au Mondial. Verdict le 11 mai à 20 heures.

 

En France :

Auréolé du titre de champion de France, Steve Mandanda n'a encaissé aucun but lors de la défaite de l’OM face à Lille (2-3). Et pour cause, le gardien remplaçant des Bleus s’est fait expulsé après 25 minutes de jeu. Hatem Ben Arfa, pourtant titularisé, a payé les frais de cette exclusion en laissant sa place au gardien numéro deux de Marseille. Benoît Cheyrou, de retour dans l’entrejeu olympien, a délivré une passe décisive, avant de sortir sur blessure à la mi-temps.
 

Les Bordelais Mickael Ciani et Cédric Carrasso ont participé à la victoire des leurs face à Sochaux (2-0). Le maître à jouer girondin Yoan Gourcuff était quant à lui forfait.

 

Les Lyonnais Sydney Govou, Jérémie Toulalan, Jean-Alain Boumsong et Hugo Lloris ont dû se contenter d'un nul face à Valenciennes (2-2). Pis, le gardien des Bleus a concédé un penalty, certes très contestable.

 

Le Toulousain Pierre-André Gignac a marqué contre Saint-Etienne son premier but  depuis le 10 avril. Une résurrection qui tombe à pic.


En Allemagne :

Franck Ribéry a disputé soixante minutes du dernier match de Bundesliga du Bayern de Munich. Le club s'est imposé 3 buts à 1 face au Herta Berlin pour s’adjuger le titre de champion d’Allemagne.

Retrouvez ici toutes les autres chroniques "Un Bleu dans le viseur".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine